Est de l’Europe : Gardez vos traditions chrétiennes !

| 293 clics

CITE DU VATICAN, Jeudi 9 octobre 2003 (ZENIT.org) - La liberté religieuse retrouvée doit inciter les chrétiens de l’Est européen à conserver leurs traditions chrétiennes : c’est la recommandation adressée par Jean-Paul II dans son message au premier congrès des laïcs catholiques de l’Europe de l’Est qui s’est ouvert à Kiev et se conclura dimanche prochain (cf. ZF031006).



Le message du pape a été lu par le nonce apostolique en Ukraine, Mgr Nikola Eterović devant les quelque 300 participants venus de 14 pays de l’ex-Union soviétique, ainsi que des représentants de mouvements et d’associations d’autres régions mais présents dans ces pays, une délégation du conseil pontifical pour les Laïcs, et des observateurs d’autres confessions chrétiennes et d’autres religions.

Le pape exhorte le vieux continent à “garder leurs racines chrétiennes” en résistant à la “tentation insidieuse d’exclure Dieu » de leur vie ou de « réduire la foi à des gestes et des épisodes sporadiques et superficiels ».

Aujourd’hui, constate le pape, “la vieille Europe, de l’Ouest à l’Est est à la recherche de sa nouvelle identité ». Et après « les longues années de pénible déchirement », elle recommence « à respirer avec ses deux poumons », et ne peut oublier ses racines.

Face au « lourd héritage des régimes totalitaires athées », les pays de l’Est européen sont appelés à s’engager dans un « processus de reconstruction religieuse, morale et civile », recommande le pape.

« Vous qui avez reconquis la liberté au prix de grandes souffrances, ne la laissez jamais s’avilir dans la course aux faux idéaux présentés par l’utilitarisme », et la société de « consommation » qui caractérisent « une grande partie de la culture moderne », insiste Jean-Paul II.

« L’Europe, continue le pape dans son message, doit se souvenir que la sève dont elle a tiré ses plus nobles inspirations de l’esprit pendant deux millénaires a été le christianisme ».

Devant les défis actuels, le pape insiste sur le rôle indispensable des chrétiens de l’Est européen : « A vous qui avez été des témoins indomptables de la foi au temps de la persécution, écrit le pape slave, le Seigneur demande, au temps de la reconquête de la liberté, de préparer le terrain pour une renaissance vigoureuse de l’Eglise dans vos pays ».

Le pape rappelle aussi que le concile Vatican II a remis en valeur la responsabilité des laïcs dans la mission de l’Eglise et il invite les fidèles à faire resplendir la présence du Christ dans leur vie personnelle et dans tous les secteurs où se promeut « la paix et un ordre social respectueux de l’homme ».

Pour les laïcs, affirme le pape, c’est le temps « de l’espérance et de l’audace » : les familles sont appelées à devenir de vrais « églises domestiques » et les paroisses « d’authentiques écoles de prière et de vie chrétienne ».