Etats-Unis: accord antirecyclage avec le Vatican

Contre le recyclage et le financement du terrorisme

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 682 clics

Le Vatican annonce ce mardi soir, 7 mai, la signature, à Washington D.C., d'un "Memorandum d'entente entre l'Autorité d'Information financière du Saint-Siège et de l'Etat de la Cité du Vatican (AIF, fondée par Benoît XVI, ndlr) et le Réseau des Etats-Unis de force contre les crimes financiers" (Financial Crimes Enforcement Network, FinCEN) pour la lutte contre "le recyclage d'argent et le financement du terrorisme au niveau mondial".

Il a été signé pour le Saint-Siège par le SuisseRené Brülhart, directeur de l'AIF, nommé par Benoît XVI l'été dernier, et pour les Etats-Unis par Jennifer ShaskyCalvery, directrice du FinCEN: il doit "promouvoir la coopération bilatérale grâce à l'échange d'informations dans le domaine financier".

Pour M. Brülhart, "c'est un signe clair que le Saint-Siège et l'Etat de la Cité du Vatican assume de façon très sérieuse la responsabilité de combattre le recyclage d'argent e le financement du terrorisme et de comment nous collaborons au plus haut niveau": "le Vatican a montré qu'il était un partenaire crédible au niveau international et qu'il s'est clairement engagé dans l'échange d'informations pour combattre ces phénomènes".

Le communiqué du Vatican précise que l'AIF a été fondée en 2010 et elle est entrée en fonction en avril 2011: "C'est l'Autorité compétente du Saint-Siège et de l'Etat de la Cité du Vatican pour l'information financière et pour "la supervision et la régulation des opérations financière pour la prévention et la lutte contre le recyclage d'argent et le finalement du terrorisme". 

L'AIF est actuellement en négociation avec des "organismes analogues d'autres pays, et d'autres juridictions". dont les pays d'Europe, pour la signature de Memorandum d'entente pour "renforcer la collaboration bilatérale dans la lutte contre le recyclage d'argent et le finalement du terrorisme".

Des Memorandum ont été signés avec des organismes de Belgique, d'Espagne, de la Slovénie, auxquels s'ajoutent maintenant les Etats-Unis, qui jouent un rôle particulièrement important dans la lutte contre le recyclage. Des négociations sont en cours "avec une vingtaine de pays", et des signatures devraient suivre au cours de cette année.