Etats-Unis : appel des évêques pour une réforme de l’immigration

Premier anniversaire du raid de Postville

| 1287 clics

 

ROME, Lundi 18 mai 2009 (ZENIT.org) -  Pour commémorer le premier anniversaire du raid lancé le 12 mai 2008 par la police douanière fédérale contre des immigrés à Postville, dans l'Etat de l'Iowa, le président de la commission épiscopale chargée des questions de l'immigration aux Etats-Unis, Mgr John C. Wester, a publié un communiqué dans lequel il rappelle le coût humanitaire de ces actions et lance un appel en faveur d'une réforme des lois sur l'immigration dans le pays. 

« Depuis ce raid, affirme l'évêque, d'autres raids plus importants se sont succédé, mais ce qui s'est passé à Postville et la réponse poignante de cette petite communauté de l'Iowa et des communautés de foi, montrent que ce type d'action contre les immigrés a un coût humanitaire et que nos lois sur l'immigration sont à revoir ». 

« En tant que responsables religieux, mes confrères évêques catholiques et moi-même comprenons et appuyons le droit et la responsabilité du gouvernement à faire respecter les lois, souligne Mgr Wester. Mais nous croyons que ces raids sur les lieux de travail ne sont pas une solution pour résoudre la question de l'immigration illégale. Au contraire, ils conduisent à la séparation des familles de citoyens américains et à la destruction des communautés immigrées ». 

Selon l'évêque, le raid dans l'Iowa a eu pour résultat de « séparer les familles, de diviser les communautés », de provoquer « de grandes souffrances », niant par ailleurs aux immigrés le droit   de bénéficier d'un procès légal. 

« Notre réponse, religieuse et sociale, face à cette atteinte portée à la dignité reçue de Dieu, se base sur les Ecritures qui invitent les croyants à accueillir comme il se doit le nouvel arrivant chez eux, à traiter l'étranger avec respect et charité et à fournir une assistance humanitaire et pastorale aux personnes et à leurs familles » . 

Pour l'évêque, « l'action de l'année dernière à Postville nous rappelle la nécessité de  trouver des mesures permettant de remédier aux insuffisances politiques concernant la question de l'immigration dans le pays ». 

Mgr Wester conclut son communiqué en demandant aux familles de « prier pour tous ceux qui ont été touchés par le raid du 12 mai 2008 à Postville et d'œuvrer pour une réforme intégrale des lois sur l'immigration, afin que d'autres n'aient pas à subir la même souffrance et la même cruauté à l'avenir ». 

Nieves San Martín