Etats-Unis : il faut renforcer le mariage, pas le redéfinir

Déclaration de la Conférence des évêques

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian, Constance Roques | 622 clics

« Il est temps de renforcer le mariage, pas de le redéfinir », déclare la Conférence épiscopale des Etats-Unis, qui appelle à témoigner même si la vérité est « impopulaire » : « le mariage est l'union d'un homme et d'une femme ».

Les évêques des Etats-Unis réagissent à la décision de la Cour suprême d’invalider une partie de la loi fédérale « Defense of Marriage Act (DOMA) » et de refuser de confirmer la Proposition 8 (qui interdit le mariage pour les personnes de même sexe) en Californie.

« Ce jour est un jour tragique pour le mariage et pour notre nation », écrivent les évêques : « la Cour suprême est à l’origine d’une profonde injustice pour le peuple américain… La Cour s'est trompée ».

Pour les évêques, « le gouvernement fédéral devrait respecter la vérité selon laquelle le mariage est l'union d'un homme et d'une femme, même si les États échouent à le faire. La protection de la liberté et de la justice exige que toutes les lois, fédérales et étatiques, respectent la vérité, y compris la vérité sur le mariage. »

« Le bien commun de tous, en particulier de nos enfants, dépend d'une société qui s'efforce de défendre la vérité du mariage. C'est le moment de redoubler d'efforts pour témoigner de cette vérité... C’est l'avenir du mariage et le bien-être de notre société qui sont en jeu. »

Le mariage « est la seule institution qui réunisse un homme et une femme pour la vie, en offrant à tout enfant né de leur union les fondations sûres que sont une mère et un père ». Et même si « la culture n'a pas réussi à bien des égards à renforcer le mariage, ce n'est pas une raison pour abandonner. »

« Il est temps de renforcer le mariage, pas de le redéfinir », insistent les évêques, qui appellent à témoigner même si la vérité est « impopulaire » : « La vérité du mariage perdure, et nous continuerons à la proclamer hardiment dans la confiance et la charité. »

Ils appellent les dirigeants et le peuple des Etats-Unis « à promouvoir et à défendre la signification unique du mariage: un homme, une femme, pour la vie » et invitent les croyants à prier.