Etats-Unis : la cause de béatification de Dorothy Day

Assemblée des évêques catholiques

| 1162 clics

Hélène Ginabat

ROME, mercredi 21 novembre 2012 (Zenit.org) - La Conférence des évêques catholiques des Etats-Unis (USCCB) promeut la cause de Dorothy Day et accueille un nouveau bienheureux dans le calendrier liturgique.

Les évêques invitent les catholiques à une participation plus fréquente au sacrement de la pénitence et de la réconciliation, et ils ont aussi approuvé leur plan stratégique 2013-1016, et fait avancer la cause de canonisation de Dorothy Day, selon une déclaration publiée au cours de l'Assemblée générale annuelle d'automne de l’USCCB à Baltimore, dans le Maryland.

Les évêques ont participé à une consultation sur la cause de canonisation de Dorothy Day, militante américaine et fondatrice du Mouvement ouvrier catholique.

Le cardinal Timothy Dolan, président de la Conférence épiscopale américaine, a mené la discussion des évêques en tant qu’archevêque de New York, chargé de la cause.

Dorothy Day (1897-1980) est une journaliste des Etats-Unis devenue célèbre pour ses campagnes en faveur de la justice sociale, des pauvres, des marginaux, affamés ou sans-abri.

Née dans une famille épiscopalienne elle « perd la foi » puis devient une journaliste radicale, proche des milieux anarchistes.

Après une vie de bohème, elle donne naissance à une fille, Tamar Theresa, et embrasse le catholicisme.

Avec Peter Maurin, elle fonde le Mouvement des travailleurs catholiques (Catholic worker movement), qui défendait la non-violence, et l'hospitalité.

Elle a reçu le prix Pacem in Terris en 1972, et en 1996, sa vie a inspiré le film intitulé : «  Entertaining Angels: The Dorothy Day Story ». A Rome, sa cause de béatification a été ouverte en l’An 2000.

Parmi les autres décisions approuvées par les évêques, notons l'ajout de la mémoire facultative du bienheureux François Xavier Seelos (1819-1867) au calendrier liturgique des Etats-Unis.

Ce bienheureux prêtre Rédemptoriste du XIXe siècle est inscrit au Martyrologe romain au 4 octobre.

Originaire de Bavière, il a été missionnaire aux Etats-Unis où il s’est fait connaître comme « le missionnaire au sourire » et au coeur généreux, notamment envers les gens dans le besoin et les marginaux, spécialement les enfants, les jeunes, les migrants. Il était aussi un confesseur expérimenté et un guide spirituel.

Il est mort en Louisiane, à la Nouvelle-Orléans. Il a été béatifié le 9 avril 2000 par Jean-Paul II.