Etats-Unis: le pape confirme la réforme de la LCWR

Pour la promotion de la vie religieuse féminine

Rome, (Zenit.org) | 682 clics

Le pape François confirme le programme de réforme prévu à l'intérieur de la Conférence des religieuses des Etats-Unis.

Le préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi a en effet reçu au Vatican  ce lundi 15 avril, et pour la première fois depuis son arrivée à la tête du dicastère, les religieuses des Etats-Unis responsables de l'organisation « Leadership conference of women religious » (Conférence des responsables des religieuses, LCWR), au sein de laquelle sont représentées la majorité des communautés religieuses du pays.

L’archevêque de Seattle, Mgr Peter Sartain, a également participé à la rencontre, en tant que délégué du Saint-Siège à qui a été confié l’évaluation doctrinale de l'organisation. 

Selon un Note de la Doctrine de la foi publiée à l'issue de ces entretiens, Mgr Gerhard Ludwig Müller a remercié les religieuses de leur « grande contribution » à la vie de l’Eglise des Etats-Unis, en particulier dans les écoles, les hôpitaux et les organisations caritatives.

Le préfet de la Congrégation a également indiqué avoir parlé avec le pape François de l’évaluation doctrinale de la LCWR, et que le pape en a "confirmé" les résultats, confirmant aussi le programme de "réformes" présentées en juin 2012.

Mgr Müller a insisté sur l'enseignement du concile Vatican II sur la mission des religieux de promouvoir une « communion ecclésiale fondée sur la foi en Jésus-Christ et sur les enseignements de l’Eglise, enseignés fidèlement dans le temps sous la conduite du Magistère (cf. Lumen Gentium, 43-47) ». 

Il a encouragé l'assemblée des religieuses à coopérer avec la Conférence des évêques catholiques des Etats-Unis, et avec chaque évêque: « C’est pour cette raison que les conférences comme la LCWR restent sous la direction du Saint-Siège », précise la Note. 

« C’est le désir sincère du Saint-Siège » conclut la Note, que cette rencontre puisse aider à « promouvoir le témoignage intégral des religieuses, fondé sur un enracinement profond de foi et d’amour chrétien », de façon à enrichir l’Eglise et la société.