Etre chrétien ? Pas une affaire de discours, mais l’alliance avec une personne

Catéchèse de Mgr Simon

| 383 clics

CITE DU VATICAN, Vendredi 26 juillet 2002 (ZENIT.org) - Etre chrétien ? Ce n'est pas une affaire de discours, mais l’alliance avec une personne, répond aux jeunes de Toronto Mgr Simon.



Muriel du Souich rend compte de la catéchèse de Mgr Hippolyte Simon, évêque français de Clermont Ferrand, sur JMJ direct (http://www.jmjdirect.org), et du partage qui a suivi.

De nombreux Canadiens francophones et Français ont accueilli avec des applaudissements chaleureux Mgr Simon, évêque français de Clermont Ferrand, venu leur faire la catéchèse sur le thème de la lumière.

« La lumière ne vient pas de vous, mais de Dieu, commence-t-il, vous êtes les témoins de Celui qui vous l’a donnée. La lumière du Christ nous vient de sa Résurrection, porte avant tout sur les réalités les plus fondamentales de nos existences et ne se comprend que de l’intérieur. Comme des vitraux : c’est impossible de voir la lumière qui les traverse à l’extérieur d’une église. Il faut être à l’intérieur pour les admirer.

Puis, Mgr Simon a insisté sur l’importance de chaque personne : votre personne est plus importante aux yeux de Dieu que l’univers, car celui-ci n’a pas la promesse de la vie éternelle. C’est ce qui fonde la liberté et la dignité des chrétiens.

Les questions posées aux participants pour le partage en petits groupes portaient justement sur le salut : Qu’est ce que veut dire être sauvé et de quoi ? Et également, nous les chrétiens, sommes invités à une liberté rayonnante. Nous est-il arrivé de rencontrer des gens avec ce visage lumineux ?

Lors des échanges en petits groupes, ont été évoqués le péché originel, lié au désir de prendre la place de Dieu, le salut lié à la nécessité de chasser les ténèbres en nous pour nous ouvrir à son amour. Mais surtout, plusieurs jeunes ont soulevé la question : parmi les personnes lumineuses que nous rencontrons, il y a des non-croyants. Les chrétiens n’auraient-ils pas le monopole de la lumière ? Il n’est pas nécessaire d’être chrétien pour avoir des valeurs de solidarité et de charité : « Créatures de Dieu comme nous, répond Mgr Simon lors du débat qui a suivi et la lumière du Christ rayonne en eux, mais ils ne peuvent pas se sauver de la mort. »

Des jeunes ont également soulevé la question : que répondre quand on nous demande ce qu’est qu’être chrétien ? « Pour découvrir les mystères de la foi, un long cheminement est nécessaire, répondit Mgr Simon. Ce n’est pas une affaire de discours, mais c’est l’alliance avec une personne. Il faut du temps. Alors, conclut-il, n’ayez pas peur de cheminer, de parler, et que votre vie soit rayonnante. »

26/07/2002
Muriel du Souich, pour JMJ direct
© JMJ direct - Tous droits réservés