Etudiants internationaux et rencontre des cultures : congrès à Rome

Un don pour l'Eglise et pour le monde

| 955 clics

ROME, mardi 29 novembre 2011 (ZENIT.org) – « Etudiants internationaux et rencontre des cultures », est le thème du IIIème congrès mondial de la pastorale des étudiants étrangers qui se tiendra à Rome du 30 novembre au 3 décembre. Ces étudiants expatriés sont un « don pour l’Eglise et pour le monde », souligne Mgr Vegliò.

Ce congrès est organisé par le Conseil pontifical pour la pastorale des migrants et des personnes en déplacement, présidé par MgrAntonio Maria Vegliò.

Un communiqué de ce dicastère indique que le congrès rassemblera 135 délégués de 36 pays où se trouvent la majeure partie des étudiants étrangers : 14 pays d’Europe, 8 d’Amérique, 4 d’Asie, 7 d’Afrique et 3 du Moyen-Orient.

Un déplacement vers la Chine

Les participants sont des membres des conférences épiscopales et de la pastorale des universités chargés de la pastorale de la mobilité humaine, et des délégués d’associations, instituts religieux, organisations internationales catholiques engagés dans l’apostolat universitaire. Une trentaine d’étudiants en font partie.

Le dicastère romain veut ainsi « approfondir la réalité des étudiants internationaux dans le contexte de la rencontre des cultures ».Les participants seront reçus par Benoît XVI vendredi 2 décembre.

Le nombre des étudiants universitaires internationaux ne cesse de progresser dans le monde : ils sont passés de 1,68 million en 1999 à environ 3 millions en 2010. Ils pourraient être 7,2 millions en 2025.

Une grande partie de ces étudiants se trouvaient jusqu’ici surtout dans les pays de l’Organisation pour la coopération et le développement économique (OCDE), et ce sont des pays majoritairement chrétiens : Etats-Unis, Australie, Royaume-Uni, France, Allemagne, Canada, Nouvelle-Zélande, Espagne, Autriche.

Mais aujourd’hui en raison de la crise et de l’attirance pour d’autres cultures, de nouvelles tendances se manifestent, notamment un mouvement vers la Chine, Singapour, la Malaisie, le Japon et la Corée du Sud.

Un don pour l’Eglise et pour l’humanité

Mgr Vegliò veut montrer « la réalité des étudiants universitaires comme un don pour l’Eglise et pour l’humanité », indique la même source.

Le secrétaire du dicastère, MgrJoseph Kalathiparambil, traitera pour sa part du thème du congrès, à savoir, des étudiants internationaux et de la rencontre des cultures.

Les délégations du patriarcat œcuménique, de la communion anglicane, et de la fédération luthérienne mondiale prendront également la parole, témoins de la collaboration œcuménique dans ce domaine.

Le congrès est aussi inter-dicastériel, avec la participation des cardinaux Zénon Grocholewski, préfet de la Congrégation pour l’éducation catholique, Gianfranco Ravasi, président du Conseil pontifical de la culture, de Mgr Savio Hon Tai-Fai, secrétaire de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples.

Interviendront également Mgr Vincent Nichols, archevêque de Westminster et président de la Commission pour la catéchèse, l’école et l’université catholique du Conseil des conférences épiscopales européennes (CCEE), soeur Martha Seide, FMA, de Haïti.

Un chantier mis en route

A côté des interventions auront lieu des tables-rondes auxquelles participeront par exemple sœur Mérète L. Klinke, engagée dans la pastorale universitaire en France, à Lyon, et des étudiants de différents pays.

Les célébrations eucharistiques seront présidées par Mgr Vegliò, le cardinal Robert Sarah, président de « Cor Unum », le cardinal Mauro Piacenza, préfet de la Congrégation pour le clergé, et Mgr Kalathiparambil.

Participeront aussi au débat le patriarche copte catholique d’Egypte, Antonios Naguib, les cardinaux Stanislas Rylko, président du Conseil pontifical pour les laïcs, Ennio Antonelli, président du Conseil pontifical pour la famille, Mgr Salvatore Fisichella, président du Conseil pontifical pour la nouvelle évangélisation.

Un document d’« Orientations » sera mis en chantier à l’occasion de ce congrès.

Deux autres congrès ont déjà été organisés sur ce thème : en 1996 (« Le rôle de l’Eglise dans le monde des étudiants internationaux ») et en 2005 (« Les étudiants internationaux et l’instruction « Erga migrantes caritas Christi »).

A.S.B.