Europe : Créer un cadre pour les futurs services sociaux et de santé

Une contribution des Eglises et de leurs organisations affiliées

| 309 clics

ROME, Vendredi 20 octobre 2006 (ZENIT.org) – Les Eglises et leurs organisations affiliées, comme Caritas et Diaconia, sont des prestataires de services sociaux et de santé de premier plan en Europe. Au cours d’un Séminaire de dialogue avec la Commission européenne, elles ont rappelé que leur engagement dans la prestation de Services sociaux et de santé a pour objectif de servir les citoyens européens et le bien commun de l’UE.



Suivant une pratique bien établie, la Commission européenne, la Commission Eglise & Société de la Conférence des Eglises d’Europe (CEC) et le Secrétariat de la Commission des Episcopats de la Communauté européenne (COMECE) ont organisé Mercredi 18 octobre 2006 un séminaire de Dialogue sur “ Les services sociaux et de santé : Une contribution des Eglises et de leurs organisations affiliées au modèle social européen”. La rencontre a réuni quelques 50 participants représentant la Commission européenne, le Parlement européen, les Eglises d’Europe et leurs organisations affiliées.

Le séminaire était consacré à la discussion de la Directive Services actuellement au Parlement européen (2e lecture), à la récente Communication de la Commission européenne sur les Services sociaux et à la Consultation en cours de la Commission européenne sur les Services de santé. Les représentants de la Commission ont évoqué le contenu de ces initiatives, tandis que Heide Rühle (MEP) a fait état des discussions au Parlement européen.

Les Eglises et leurs organisations affiliées ont insisté sur le fait que leur activité de prestataires de services sociaux et de santé représentait un aspect essentiel de leur identité. Elles ont par conséquent réitéré leur appui à l’exclusion des services de santé du champ d’application de la Directive Services. Elles supposent que les services sociaux prodigués par les Eglises et leurs organisations affiliées sont couverts par la clause d’exclusion des Services sociaux de la Directive Services.

Concernant la discussion actuelle des initiatives de la Commission, les participants ont mis l’accent sur la difficulté de séparer les services sociaux des services de santé, et ont encouragé une approche plus globale. Les Eglises attendent de ces initiatives qu’elles se préoccupent autant de la qualité des services que de leur viabilité financière. Elles demandent également que la Commission prenne en compte les critères éthiques dans toute élaboration de politiques futures.

Les Eglises, Caritas et Diaconia ont salué l’invitation que leur a faite la Commission européenne de contribuer aux Consultations en cours, en vertu de leur expérience et de leurs compétences particulières.

La Commission Eglise & Société (CSC, http://www.cec-kek.org/Francais/cs-francais.htm) est l’une des commissions de la Conférence des Eglises d’Europe (CEC). La Commission Eglise & Société regroupe les 125 Eglises membres de la CEC à travers l’Europe et leurs organisations affiliées et sert d’interface avec les Institutions de l’UE, du Conseil de l’Europe, de l’OSCE, de l’OTAN et des Nations Unies (sur des sujets européens).

La Commission des Episcopats de la Communauté européenne (COMECE, www.comece.org) est composée d’Evêques délégués par les vingt-deux Conférences épiscopales de l’Union européenne. Son Secrétariat permanent suit et analyse le processus politique de l’UE, informe et aide à la prise de conscience de l’Eglise et de la société face aux développements politiques de l’UE.