Europe et Etats-Unis : appel à « l'excellence intellectuelle »

Pour la nouvelle évangélisation

| 1084 clics

Anne Kurian

ROME, mardi 3 juillet 2012 (ZENIT.org) – Les conférences épiscopales d’Europe et des Etats-Unis appellent les croyants à faire grandir « l’excellence intellectuelle », au cœur du témoignage public de la foi, pour la nouvelle évangélisation, rapporte un communiqué du CCEE.

La 40e rencontre des secrétaires généraux des conférences épiscopales, promue par le Conseil des Conférences Épiscopales d’Europe (CCEE), s’est tenue en Ecosse, à Édimbourg du 29 juin au 2 juillet 2012.

Les secrétaires généraux de 38 conférences épiscopales – de toute l’Europe et des Etats-Unis – étaient présents, et se sont penchés sur « le rôle des chrétiens dans la vie publique et sur le besoin de Dieu qui existe en Europe », explique un communiqué.

Sont intervenus notamment Mgr Piotr Marzurkiewicz, secrétaire général de la Commission des Épiscopats de la Communauté Européenne (COMECE), Mgr Aldo Giordano, observateur permanent du Saint-Siège auprès du Conseil de l’Europe à Strasbourg, Mgr Ronny Jenkins, secrétaire général de la conférence des évêques catholiques des États-Unis, Fr. Stephen Smyth, secrétaire général de l’ACTS (Action of Churches Together in Scotland) et Bob Fyffe, chanoine de l’Église épiscopalienne écossaise et secrétaire général du CTBI (Churches Together in Britain and Ireland).

Excellence intellectuelle

Les participants ont fait état d’un « éloignement de Dieu de la vie quotidienne » de toute la société, alors même qu’en ce temps de crise économique, la société est « marquée par une grande soif de Dieu », souligne le texte.

Pour contrer la « voie sans issue » de la culture « individualiste, matérialiste et hédoniste » actuelle, l’Eglise doit être « une voix publique qui rappelle que sans Dieu, la vie humaine, tant dans sa dimension personnelle que communautaire, ne saurait être pleinement épanouie ».

La nouvelle évangélisation, qui est un « appel au renouveau intérieur de la vie de foi de tous les catholiques », prend place dans ce cadre : elle a également une « dimension publique qui touche tous les milieux de la société européenne », affirme le texte.

Que doivent faire les chrétiens pour participer à cette mission ? Pour les évêques, ils doivent « grandir dans la « vertu de l’excellence », et en particulier de l’excellence intellectuelle ».

L’Église catholique, précise la note, est appelée à une « renaissance intellectuelle ». Tous les membres – évêques, prêtres, religieux et laïcs – doivent « grandir dans leur capacité de témoigner publiquement leur foi au monde d’aujourd’hui », et vivre ainsi une « nouvelle évangélisation », selon l’appel de Benoît XVI pour l’Année de la foi (inaugurée en octobre 2012).

Si l’Église n’offre pas de « solutions techniques », cependant pour les évêques, « l’avenir de l’Europe passe par un témoignage renouvelé de la foi en politique » car « seule une raison éclairée par la foi pourra trouver des réponses appropriées aux défis politiques et économiques actuels ». 

Véritable unité

Les secrétaires généraux ont approfondi par ailleurs la situation œcuménique en Europe : le dialogue œcuménique est plus fécond au niveau local qu’au niveau international, ont-ils constaté.

En effet, les Églises préfèrent « travailler ensemble sur des projets concrets plutôt que sur les structures ».

Cependant, souligne le communiqué, « les Églises chrétiennes en Europe ressentent l’urgence de passer d’une simple coopération à la recherche d’une véritable unité ».

Les secrétaires des conférences épiscopales ont également abordé le conflit qui oppose l’Eglise au gouvernement, aux États-Unis, sur la couverture santé (cf Zenit du 23 mai 2012)

Ils se sont arrêtés en outre sur les résultats d’une enquête menée auprès des conférences épiscopales sur les systèmes de financement des Églises en Europe : l’enquête fait apparaître que les États soutiennent peu les conférences épiscopales, contrairement à l’image souvent faussée que donnent les médias. La majeure partie des rentrées provient directement des fidèles.

La prochaine rencontre se tiendra à Varsovie du 27 au 30 juin 2013 à l’invitation de Mgr Wojciech Polak, secrétaire de la Conférence épiscopale de Pologne.