Europe : l'évêque, maître de la foi et de la charité

Rencontre des actions caritatives des Conférences épiscopales

Rome, (Zenit.org) Rédaction | 448 clics

"L’évêque, en tant que maître de la foi, est appelé également à être maître dans la charité", estime Mgr Duarte da Cunha. 

En conclusion de l’Année de la Foi et un an après la publication du Motu proprio de Benoît XVI Intimae Ecclesiae Natura, les évêques et les responsables des activités caritatives des Conférences épiscopales d’Europe seront réunis à Trieste, en Italie, du 4 au 6 novembre 2013.

La rencontre, organisée par la Commission Caritas in Veritate du Conseil des conférences épiscopales d’Europe (CCEE) et le Conseil pontifical ‘Cor Unum’ aura pour dessein de « réfléchir sur l’activité caritative de l’Église et sur le rôle de l’évêque », précise un communiqué.

Une cinquantaine d’évêques et de responsables des activités caritatives des Conférences épiscopales d’Europe sont attendus.

L’Église, rappelle la note en citant le pape François, « n’est pas une simple ONG » : son souci des nécessiteux « jaillit, avant tout, de la foi ».

« La charité de l’Église est l’expression, la nécessité et la réponse à la foi en Jésus Christ, et non pas un secteur séparé de la vie de la communauté ecclésiale qui serait confié à des experts », explique Mgr Duarte da Cunha, secrétaire général du CCEE.

« Cette rencontre, ajoute-t-il, vise à mettre en exergue le fait que l’évêque, en tant que maître de la foi, est appelé également à être maître dans la charité. Le défi est donc celui d’éveiller, dans le cœur de l’homme atteint par la charité ecclésiale, les questions concernant les raisons de cette attention, qui sont également à la base de l’évangélisation vue comme étant le témoignage de la foi et de la charité ».

Parmi les intervenants, le cardinal Robert Sarah, président du Conseil pontifical ‘Cor Unum’, le cardinal Angelo Bagnasco, archevêque de Gênes et vice-président du CCEE et Mgr Giampietro Dal Toso, secrétaire du Conseil pontifical ‘Cor Unum’.

La rencontre prévoit également les rapports du prof. Helmuth Free, professeur à l’Université de Munich, sur « Les obligations du service ecclésial à la charité », et du prof. Heinrich Pompey, professeur à l’Université de Olomouc (République Tchèque), sur « La théologie de la charité dans le motu proprio Intima Ecclesiae natura ».

Les travaux seront enrichis par les témoignages du directeur de Caritas de Trieste, don Roberto Pasetti, et de Mme Miranda Mulgeci Kola, citoyenne albanaise. Mgr Giampaolo Crepaldi, président de la commission CCEE, clôturera les travaux.