Europe : le pape plaide pour le respect de la liberté religieuse

Quatrième Forum européen orthodoxe-catholique

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 572 clics

Le pape François lance un appel pour la protection de la liberté religieuse en Europe et souhaite que les chrétiens sachent toujours « rendre compte de l’espérance qui est en eux », avec « douceur et respect ».

C’est ce qu’il écrit dans un message de salutations adressé aux participants au quatrième Forum européen orthodoxe catholique qui se tient à Minsk, capitale de Biélorussie, du 2 au 6 juin 2014, sur le thème “Religion et diversité culturelle: défis pour les Églises chrétiennes en Europe”.

Dans ce message rapporté par L'Osservatore Romano, le pape manifeste son encouragement pour cette initiative, espérant que « les travaux favoriseront la consolidation de rapports d’amitié et de communion ».

Il exprime en particulier le souhait qu'« en Europe, la liberté religieuse soit protégée dans tous ses aspects et que les chrétiens puissent toujours, avec douceur et respect, et avec une conscience droite, rendre compte de l’espérance qui est en eux ».

Le patriarche œcuménique Bartholomaios a également fait parvenir un message d'encouragement en invitant à approfondir le rôle des Églises chrétiennes dans la promotion des valeurs humaines et chrétiennes dans la société européenne actuelle.

La rencontre s'est ouverte lundi par une prière pour la paix en Europe et en Ukraine, dans la capitale biélorusse, en présence de plus de 35 représentants des Églises orthodoxes et des conférences épiscopales d'Europe.

Parmi les participants, les deux co-présidents du Forum, le métropolite Gennadios de Sassime du patriarcat œcuménique, et le cardinal Péter Erdő, président du Conseil des conférences épiscopales d'Europe (CCEE), Mgr Alexander Kaszkiewicz, évêque de Grodno et président de la conférence épiscopale de Biélorussie, le métropolite Pavel de Minsk et Sloutsk, patriarche de toute la Biélorussie et le métropolite Hilarion de Volokolamsk, président du Département des relations ecclésiastiques extérieures du patriarcat de Moscou.

Les participants ont rencontré le président de la république de Biélorussie, M. Alexandre Lukachenko, qui a soutenu la réalisation de ce Forum, le 3 juin au matin, au palais de l’Indépendance, le nouvel édifice présidentiel inauguré depuis peu. Le président a remercié les Églises locales pour leur engagement à promouvoir les valeurs chrétiennes dans le pays.

Le premier Forum européen orthodoxe – catholique a eu lieu à Trente (Italie) en 2008 sur le thème « La famille: un bien pour l’humanité » ; le deuxième Forum a été organisé sur l’île de Rhodes en Grèce en 2010 sur le thème « Relations Église – État » ; et le troisième Forum était à Lisbonne au Portugal en 2012 sur le thème « La crise économique et la pauvreté. Défis pour l’Europe d’aujourd’hui ».

Avec une traduction d'Océane Le Gall et de Constance Roques