Europe: Le patriarche Bartholomaios invité à Bruxelles par R. Prodi

«La paix de Dieu dans le monde» et la tradition chrétienne en Europe

| 276 clics

CITE DU VATICAN, Jeudi 3 octobre 2002 (ZENIT.org) - Le Patriarche Œcuménique de Constantinople, Bartholomaios vient à Bruxelles du 3 au 5 octobre 2002, à l’invitation de Romano Prodi, président de la Commission Européenne: la question de la tradition chrétienne en Europe est à l'ordre du jour.



Le 20 et 21 décembre dernier, le patriarche et le président avaient en effet suscité une réunion internationale et interreligieuse à Bruxelles sous la devise «La paix de Dieu dans le monde», avec la présence de plus d’une centaine de représentants des trois religions monothéistes (Chrétiens, Juifs et Musulmans). Les participants se sont mis d'accord sur une déclaration finale, «La Déclaration de Bruxelles».

Le président de la Commission Européenne, qui espère continuer cette collaboration, a reçu le patriarche ce jeudi 3 octobre 2002 à 16 heures. A l'ordre du jour: les suites à donner à la Conférence de Bruxelles (décembre 2001), le dialogue académique entre le Judaïsme et l’Eglise Orthodoxe, et le dialogue entre le Christianisme et l’Islam.

Un autre point à l'ordre du jour: la contribution de l’Eglise Orthodoxe pour la protection de l’environnement, qui a fait l'objet, en septembre, d'une déclaration conjointe du patriarche avec Jean-Paul II, la "Déclaration de Venise".

Ce matin, le Patriarche a été reçu par le président de la Convention Européenne, M. Valery Giscard d’Estaing. Le patriarche a exposé son point de vue sur l’élargissement de la Communauté Européenne, à propos des pays de tradition Chrétienne Orthodoxe.

Le Patriarche Œcuménique, qu siège à Istanbul, est le "Primus inter pares" de près de 300 millions d’orthodoxes à travers le monde. En 1994, le patriarcat établissait le «Bureau de l’Eglise Orthodoxe» auprès de l’Union Européenne». Ce bureau, qui a son siège à Bruxelles entretient également des contacts étroits avec les divers représentants des institutions Européennes.