Europe: Prix Sakharov à un archevêque, un Palestinien et une Israélienne

| 767 clics

ROME, Jeudi 18 octobre 2001 (ZENIT.org) - La conférence des présidents du Parlement européen a décidé aujourd´hui, 18 octobre, d´attribuer le Prix Sakharov 2001 pour la Paix à Mgr Zacarias Kamuenho, archevêque de Lubango, pour sa campagne pour la paix en Angola, ainsi qu´à M. Izzat Ghazzawi, Palestinien, écrivain et professeur d´université, et à Mme Nurit Peled-Elhanan, Israélienne, professeur d´université, tous deux étant engagés pour une solution pacifique à la crise du Moyen Orient. Tous deux ont aussi perdu un enfant dans les violences qui déchirent la région.



Le Prix Sakharov 2001 sera présenté par la présidente du Parlement, Mme Nicole Fontaine, lors d´une cérémonie, au cours de la séance plénière de la chambre, le 12 décembre, à Strasbourg.

Don Zacarias Kamuenho, archevêque de Lubango, est président du Comité oecuménique pour la paix en Angola, précise un communiqué de la COMECE. Considéré comme une référence morale en raison de son activité au service
de la promotion et de la restauration de la paix, de la démocratie et du respect des droits de l´homme dans son pays, Don Kamuenho est à la base des efforts croissants déployés par la société civile angolaise pour contribuer au processus de pacification et y reste activement associé, indique le même communiqué.

M. Izzat Ghazzawi, écrivain et professeur d´université dont les travaux ont été censurés, a été emprisonné à plusieurs reprises et son fils de 16 ans a été tué par l´armée israélienne. Il est nommé conjointement avec Mme Nurit Peled-Elhanan, professeur d´université israélienne dont la fille a péri dans un attentat-suicide commis à Jérusalem par un terroriste palestinien. Ces deux personnalités militent activement en faveur d´un règlement pacifique de la crise du Proche-Orient mais aussi en faveur de la compréhension et de la reconnaissance mutuelle des peuples de la région, toujours selon la même source.