Europe : stop à la recherche détruisant l'embryon

Mobilisation citoyenne du continent

Rome, (Zenit.org) | 788 clics

« En France et en Europe, l’embryon humain est menacé par les promoteurs de la recherche sur l’embryon. Aujourd’hui, les citoyens européens ont les moyens de se mobiliser pour le protéger : une toute nouvelle procédure, l’Initiative citoyenne européenne, permet à chacun de faire entendre sa voix », annonce un communiqué de la Fondation Jérôme Lejeune.

Elle annonce la mobilisation des citoyens européens en faveur de l’embryon humain et invite à signer la pétition citoyenne « Un de nous » : « Pour la France, la Fondation Jérôme Lejeune, Alliance VITA, les Associations Familiales Catholiques et le Comité Protestant évangélique pour la Dignité Humaine unissent leurs forces afin de faire signer l’Initiative citoyenne européenne «Un de nous» (One of us). »

Quel est l’objectif ? « Stopper le financement européen de la recherche sur l’embryon humain, actuellement en discussion pour la période 2014-2020. »

Pour les associations en effet « la menace » est « urgente » et « l'enjeu » « majeur ». En effet ce que l’on ne dit pas c’est que « la recherche sur l’embryon humain conduit à sa destruction ».

Au moment où une bataille est gagnée en France, le front se déplace au niveau européen : « En Europe, la question du financement de cette recherche crée de fortes tensions entre les pays. En France, une proposition de loi visant à lever l’interdiction de recherche sur l’embryon vient d’être temporairement bloquée par des députés, mais devrait revenir en discussion prochainement. »

C’est pourquoi « une décision européenne refusant de financer ces recherches apporterait un soutien décisif pour la protection de l’embryon dans notre pays », d’où l’importance de chaque signature.

Voilà comment fonctionnent les institutions européennes : « L’Initiative citoyenne est un nouvel instrument de démocratie pour les citoyens européens. En réunissant 1 million de signatures, dont au moins 60 000 en France, elle oblige la Commission européenne à reconsidérer la question du financement de la recherche sur l'embryon humain.

Chaque voix compte. Il en va de l’avenir de la recherche et du respect de l'être humain dans notre pays et en Europe », conclut le communiqué.

Il suffit de cliquer sur le lien suivant : « Un de nous »