Evangélisation des peuples: des impôts dûment payés

Réponse chiffrée

Rome, (Zenit.org) Rédaction | 389 clics

La Congrégation pour l’évangélisation des peuples paie de façon régulière ses impôts en Italie, affirme le dicastère qui répond à des accusations de médias selon lesquelles l’impôt sur le patrimoine immobilier géré par la Congrégation ne serait pas payé.

Un communiqué précise qu’« en 2012 la Congrégation a versé un million 952 mille euro de taxe foncière uniquement à Rome » et que « les impôts sur le revenu dérivant des biens immobiliers sont payés de façon régulière en Italie ».

La note explique par ailleurs que « les biens administrés par la Congrégation proviennent de dons de personnes qui, généreusement, au fil des années, ont voulu contribuer à l’œuvre missionnaire dans le monde ».

« Les budgets de la Congrégation sont soumis annuellement au contrôle de la préfecture des Affaires économiques du Saint-Siège », précise la même source.

La Congrégation pourvoit en outre aux besoins  d’ « activités culturelles et de formation à l’Université pontificale urbanienne, au Collège pontifical Urbain et auprès d’innombrables institutions missionnaires en Afrique, Asie, Océanie et Amérique Latine/Caraïbes ». 

L’Université pontificale Urbanienne, pour la seule année académique 2012-2013, a en effet accueilli quelque 1.500 étudiants originaires de plus de cent pays, et le Collège Urbain loge 160 étudiants des territoires de mission pour des formations vocationnelle et culturelle. 

Traduction d’Océane Le Gall