Extraits de la dernière audience de Benoît XVI

"Je ne retourne pas à la vie privée. Je n'abandonne pas la Croix."

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 1474 clics

"Merci de tout coeur, je suis vraiment ému. Et je vois l'Eglise vivante! Et je pense que nous devons dire aussi merci au Créateur pour le beau temps qu'il nous offre maintenant, encore en hiver": c'est la réponse de Benoît XVI aux applaudissements de la foule au début de sa catéchèse.

"Je voudrais que chacun se sente aimé de ce Dieu qui nous a donné son Fils pour nous et qui nous a montré son amour sans frontières. Je voudrais que chacun connaisse la joie d'être chrétien. Dans une belle prière qui se récite quotidiennement le matin, il est dit: "Je t'adore, mon Dieu, et je t'aime de tout mon coeur. Je te remercie de m'avoir créé, fait chrétien..."."

"Je ne me suis jamais senti seul en portant la joie et le poids du ministère pétrinien. Le Seigneur m'a mis à côté de tant de personnes qui, avec générosité et amour de Dieu et de l'Eglise m'ont aidé et m'ont été proches."

"Aimer l'Eglise signifie aussi avoir le courage de faire des choix difficiles, soufferts, en ayant toujours devant [soi] le bien de l'Eglise et pas de soi-même."

"Je ne retourne pas à la vie privée, à une vie de voyages, de rencontres, de réceptions, de conférences, etc. Je n'abandonne pas la Croix, mais je reste de façon nouvelle auprès du Seigneur Crucifié."

"J’ai toujours su que dans cette barque il y avait le Seigneur et j’ai toujours su que la barque de l’Eglise n’est pas à moi, n’est pas la nôtre (applaudissements) mais est la sienne et qu’il ne la laisse pas couler ; c’est Lui qui la conduit, certainement aussi à travers les hommes qu’il a choisis, parce qu’il l’a voulu ainsi. Telle a été la certitude que personne ne peut troubler. Et c’est pour cela qu’aujourd’hui mon cœur est rempli de gratitude envers Dieu parce qu’il n’a jamais fait manquer ni l’Eglise ni à moi sa consolation, sa lumière, son amour."

"Je vous demande de vous souvenir de moi devant Dieu et de prier pour les Cardinaux appelés à élire un nouveau Successeur de l’Apôtre Pierre. Priez aussi pour que le Seigneur l’accompagne de la lumière et de la force de son Esprit ! Que Dieu vous bénisse ! Merci."

Deux minutes d'ovations ont salué la fin de l'allocution du pape. On estime à 150 000 personnes les visiteurs présents. Beaucoup de personnes étaient venues de toute l'Italie, en passant la nuit dans le train. 

Le diocèse de Rome aussi s'était donné rendez-vous place Saint-Pierre pour saluer son évêque. Mais aussi quelque touriste comme ces jeunes femmes de Corse ou cette femmille de Tours dont le séjour à Rome coïncide, à leur grande surprise, avec ces journées historiques et chargées d'émotion.