Faire du Credo la prière quotidienne

Présentation de l'Année de la foi

| 3308 clics

Anita Bourdin

ROME, jeudi 21 juin 2012 (ZENIT.org) – « L’un des objectifs de l’Année de la foi est de faire du Credo la prière quotidienne, apprise par cœur, comme c’était l’habitude des premiers siècles chrétiens », a explique ce matin Mgr Fisichella.

Mgr Rino Fisichella, président du Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation,   a en effet présenté l’Année de la foi, à Rome, ce jeudi matin, 21 juin 2012 (cf. Ci-dessous « Documents », pour la traduction intégrale).

Redécouvrir les contenus de la foi

Une image accompagnera les baptisés tout au long de l’Année de la foi : il s’agit de la représentation du Christ de la cathédrale d’une ville de Sicile, Cefalù, et elle portera au dos le Credo, car « un des objectifs de l’Année de la foi est de faire du Credo la prière quotidienne, apprise par cœur, comme c’était l’habitude des premiers siècles chrétiens », a expliqué Mgr Fisichella. Une prière que saint Augustin recommande « avant de dormir » ou « avant de sortir ».

Mgr Fisichella a rappelé l’intention de Benoît XVI, exprimée dans sa lettre apostolique Porta fidei: “Depuis le commencement de mon ministère comme Successeur de Pierre, j’ai rappelé l’exigence de redécouvrir le chemin de la foi pour mettre en lumière de façon toujours plus évidente la joie et l’enthousiasme renouvelé de la rencontre avec le Christ » (n. 2).

Il a souligné ce qu’il appelle « l’heureuse coïncidence de deux anniversaires : le 50eanniversaire de l’ouverture du concile Vatican II (1962), et le 20eanniversaire de la publication du Catéchisme de l’Eglise catholique (1992) ». 

« Avant tout, a-t-il souligné, l’Année de la foi entend soutenir la foi de tant de croyants qui, dans la fatigue quotidienne, ne cessent de confier leur existence au Seigneur Jésus avec conviction et avec courage. Leur témoignage, qui n’attire pas l’attention des hommes, mais est précieux aux yeux du Très-Haut, est ce qui permet à l’Eglise de se présenter au monde d’aujourd’hui, comme par le passé, avec la force de la foi et l’enthousiasme des simples.

Mais aujourd’hui en contexte de crise, pas seulement économique et financière, mais aussi anthropologique, morale et spirituelle, il a précisé  que cette année permettra de proposer la rencontre du Christ à qui ressent la « nostalgie de Dieu ». Telle est donc « la responsabilité » de chaque baptisé  « d’offrir la compagnie de la foi, de se faire proches de ceux qui nous demandent raison de notre foi ».

Il s’agit aussi, comme Porta Fidei l’indique de « redécouvrir les contenus de la foi professée, célébrée, vécue et priée, et réfléchir sur l’acte lui-même par lequel on croit, est un engagement que chaque croyant doit faire sien » (Pf 9).

Un logo, un site, un hymne, un calendrier

Quels moyens sont d’ores et déjà à la disposition des catholiques du monde entier ? Au niveau romain, Mgr Fisichella a annoncé le « logo » qui accompagnera « tous les événements de cette Année », puis le site Internet www.annusfidei.va , bientôt aussi en français, aujourd’hui en italien et en anglais et l’hymne officiel dont le refrain demande à Dieu de faire grandir la foi : « Credo, Domine, adauge nobis fidem ».

Mais Mgr Fisichella a aussi annoncé pour la rentrée de septembre un « livret pastoral » intitulé « Vivre l’Année de la foi » conçu pour els paroisses et pour tous ceux qui « voudront entrer dans l’intelligence des contenus du Credo ».

En ce qui concerne le calendrier des événements, Mgr Fisichella n’a indiqués que ceux présidés par le pape et ayant une dimension universelle.

Jeudi 11 octobre 2012: ouverture solennelle de l’Année de la foi, place Saint-Pierre, pour le 50e anniversaire du début du concile Vatican II, en présence des pères du concile encore en vie.

Dimanche 21 octobre 2012: canonisation de 6 martyrs et confesseurs de la foi, un « signe éloquent ».

Vendredi 25 janvier 2013 : en la fête de la conversion de saint Paul, la célébration œcuménique en la basilique Saint-Paul-hors-les-Murs,  pour la conclusion de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens sera l’occasion de « prier ensemble afin que par la profession commune du Symbole les chrétiens qui ont reçu le même baptême n’oublient pas la voie de l’unité comme signe visible à offrir au monde ».

Samedi 2 février 2013 : prière spéciale à Saint-Pierre pour les personnes consacrées dont la vie selon els conseils évangéliques indique la direction pour « maintenir vivante l’attente du retour du Seigneur ».

Adoration mondiale simultanée

Le dimanche des Rameaux, le 24 mars 2013 : dédié aux jeunes qui se préparent à la Journée mondiale de la jeunesse.

Le dimanche 28 avril 2013 : dédié aux jeunes confirmés et confirmands. Le pape confèrera la Confirmation à un petit groupe de jeunes comme témoignage de « leur profession publique de foi qui confirme la foi baptismale ».

Le dimanche 5 mai 2013 sera consacré à la célébration de la foi qui « trouve dans la piété populaire son expression initiale », notamment dans les Confraternités.

Le samedi 18 mai 2013, la veille de la Pentecôte, sera consacrée à tous les mouvements, anciens et nouveaux, avec un pèlerinage au tombeau de Pierre pour demander à Dieu « d’envoyer encore avec abondance son Esprit afin qu’il renouvelle les prodiges comme aux premiers temps de l’Eglise naissante ».

Le dimanche 2 juin 2013, en la fête du Saint-Sacrement, une adoration silencieuse simultanées et mondiale sera organisée dans toutes els cathédrales du monde et les églises où ce sera possible.

Le dimanche 16 juin 2013 sera consacré au témoignage de l’Evangile de la vie.

Le dimanche 7 juillet 2013, ce sera, à Rome, la conclusion du pèlerinage que séminaristes, novices et ceux qui cheminent vers une vocation à la vie sacerdotale ou consacrée.

La JMJ et de grands événements culturels

Du mardi 23 au dimanche 28 juillet 2013 : Journée mondiale de la jeunesse de Rio de Janeiro, dans la « joie de la foi ».

Le 29 dimanche septembre 2013 sera particulièrement consacré aux catéchistes et ce sera l’occasion de rappeler le 20eanniversaire de la publication du Catéchisme de l’Eglise catholique.

Le dimanche 13 octobre 2013 sera marqué par la présence de toutes les réalités mariales de l’Eglise.

Enfin, le dimanche 24 novembre 2013, on célébrera la journée de conclusion de l’Année de la foi.

Mgr Fisichella a précisé que « les différents dicastères ont déjà programmé des initiatives publiées sur le calendrier », et organisées selon leurs compétences.

De grands événements à caractère culturel auront lieu, notamment une exposition, au Château Saint-Ange (7 février-1ermai 2013) sur la figure de l’apôtre Pierre, et un concert place Saint-Pierre le samedi 22 juin.