« Faisons du Psautier un guide quotidien », demande Benoît XVI

Audience générale sur le psautier

| 2010 clics

ROME, Mercredi 22 juin 2011 (ZENIT.org) - « Faisons du Psautier un guide quotidien sur le chemin de la prière », demande le pape aux catholiques.

« Le langage de la rencontre avec Dieu », « La prière des psaumes élargit notre horizon », « Les psaumes enseignent à prier avec les paroles de Dieu » : ce sont quelques titres des media du Vatican pour présenter aujourd’hui la catéchèse de Benoît XVI sur le psautier, dans le cadre de ses catéchèses du mercredi sur la prière dans la Bible.

Après avoir présenté la prière d’Abraham, de Jacob, de Moïse, d’Elie, le pape a en effet consacré sa catéchèse de ce 22 juin, place Saint-Pierre, en présence de quelque 10.000 visiteurs, aux psaumes, traditionnellement attribués au roi David.

« Prenons donc en main ce livre saint, laissons Dieu nous apprendre à nous adresser à Lui, faisons du Psautier un guide qui nous aide et nous accompagne quotidiennement sur le chemin de la prière », a demandé le pape.

Benoît XVI a annoncé plusieurs catéchèses sur les psaumes et leurs différents « genres littéraires » : « Je vas parler dans les prochaines catéchèses des Psaumes. ‘Livre de prière’ par excellence, les 150 psaumes expriment la complexité l’expérience humaine avec toute la gamme des sentiments : joie et souffrance, bonheur et attitude d’abandon confiant, peur de la solitude et de la mort, et plénitude de vie, désir de Dieu et sentiment d’indignité. A travers plusieurs genres littéraires, l’attitude de l’orant se situe entre la supplication, à l’heure de l’angoisse et de la désolation, et la louange, mémoire du don reçu qui contemple la miséricorde de Dieu, toujours prêt au pardon ».

« Donné à Israël puis à l’Église comme Parole de Dieu, les Psaumes célèbrent la grâce du Seigneur qui se penche sur notre fragilité. David, un roi « selon le cœur de Dieu », est la figure messianique à laquelle la tradition hébraïque attribue la plupart des Psaumes », a ajouté le pape.

Le pape a souligné l’importance de la figure de David : « Le lien des Psaumes avec cet insigne roi d'Israël est donc important, parce qu'il est une figure messianique. Oint par le Seigneur, chez qui est en quelque sorte ébauché le mystère du Christ. »

Pour ce qui est des psaumes dans la tradition chrétiennes, Benoît XVI a ajouté : « Tout aussi importantes et significatives sont la manière et la fréquence avec lesquelles les paroles des Psaumes sont reprises par le Nouveau Testament, en assumant et en soulignant cette valeur prophétique suggérée par le lien du Psautier avec la figure messianique de David. Dans le Seigneur Jésus, qui dans sa vie terrestre a prié avec les Psaumes, ils trouvent leur accomplissement définitif et ils révèlent leur sens le plus plein et le plus profond. »

Pour le chrétien les versets des psaumes sont pleins de surprises, a fait observer en substance Benoît XVI : « Les prières du Psautier, avec lesquelles on parle à Dieu, nous parlent de Lui, nous parlent du Fils, image du Dieu invisible (Col 1, 15), qui nous révèle de manière accomplie le Visage du Père. Le chrétien, donc, en priant les Psaumes, prie le Père dans le Christ et avec le Christ, en assumant ces chants dans une perspective nouvelle, qui a dans le mystère pascal son ultime clé interprétative. L'horizon de l'orant s'ouvre ainsi à une réalité inattendue, chaque Psaume acquiert une lumière nouvelle dans le Christ et le Psautier peut briller dans son infinie richesse ».

Anita S. Bourdin