« Faites de vos maisons une véritable pépinière de vertus », affirme le pape

Angélus du dimanche 2 janvier

| 1833 clics

ROME, Mercredi 5 janvier 2011 (ZENIT.org) - Benoît XVI a souhaité que « les familles dans lesquelles règnent la joie, le don mutuel et la générosité soient toujours plus nombreuses », dans le message qu'il a adressé aux milliers de familles réunies à Madrid, le 2 janvier, pour une « messe de la Sainte Famille ». « Faites de vos maisons une véritable pépinière de vertus », a-t-il souhaité. 

Durant la prière de l'Angélus, le pape s'est adressé en espagnol aux dizaines de milliers de fidèles venus de toute l'Europe pour participer, pour la quatrième année consécutive, à cette messe organisée par le cardinal Antonio María Rouco Varela, archevêque de la capitale espagnole.

Le pape a souhaité saluer « les nombreux pasteurs et fidèles réunis sur la Place de Colón, à Madrid, pour célébrer avec joie la valeur du mariage et de la famille avec la devise : ‘La famille chrétienne, espérance pour l'Europe' ».

Benoît XVI a invité à contempler le mystère de la Nativité, « qui continue à parler au cœur et qui se convertit en école de vie familiale et fraternelle ». « Le regard maternel de la Vierge Marie, la protection aimante de saint Joseph et la douce présence de l'Enfant Jésus sont une image claire de ce que doivent être chaque famille chrétienne, authentique sanctuaire de fidélité, de respect et de compréhension, dans lesquelles la foi est transmise, l'espérance est fortifiée et la charité enflammée », a-t-il affirmé.

Dans son message, le pape a encouragé les familles « à vivre avec un enthousiasme renouvelé la vocation chrétienne au sein du foyer, comme d'authentiques serviteurs de l'amour qui accueille, qui accompagne et qui défend la vie ».

« Faites de vos maisons une véritable pépinière de vertus et un lieu serein et lumineux de confiance, où guidés par la grâce de Dieu l'on peut sagement discerner l'appel du Seigneur, qui continue à nous inviter à le suivre », a-t-il affirmé.

« Avec ces sentiments, je confie avec ferveur à la Sainte Famille de Nazareth, les intentions et les fruits de cette rencontre, pour que les familles dans lesquelles règnent la joie, le don mutuel et la générosité soient toujours plus nombreuses ».

Marine Soreau