Famine dans la Corne de l’Afrique : Nouvelle aide du pape

« Cor Unum » envoie une somme considérable à certains diocèses de la région

| 1289 clics

ROME, Vendredi 19 août 2011 (ZENIT.org) – Le Conseil pontifical Cor Unum a envoyé la semaine dernière une aide substantielle au nom du pape à certains diocèses de la Corne de l’Afrique touchée par la famine.

C’est ce qu’a affirmé Mgr Giampietro Dal Toso, secrétaire de ce dicastère de la « charité du pape », dans une interview accordée au quotidien « L’Osservatore Romano ». Benoît XVI a envoyé cette aide concrète d'urgence humanitaire à 5 diocèses du Kenya et 6 diocèses d’Ethiopie.

Selon la Caritas, environ 12,42 millions de personnes se trouvent actuellement dans une situation d’urgence en raison de la famine dans la Corne de l’Afrique (Somalie, Ethiopie, Erythrée, et certaines zones du Kenya et de l’Ouganda). Si elles ne reçoivent pas d’aide en urgence, le risque de mort est imminent.

Mgr Dal Toso considère l’aide du pape comme un rappel puissant à la communauté internationale. Elle est « le signe de l’attention particulière de Benoît XVI pour la situation dramatique dans la région et de sa sollicitude pour ces populations affligées ».

Cor Unum a envoyé ce nouveau soutien après une première aide de 50.000 euros envoyée par le pape en juillet dernier, en signe de proximité, à l’évêque de Djibouti et administrateur apostolique de Mogadiscio (Somalie), Mgr Giorgio Bertin, OFM, directement engagé dans l’aide aux populations touchées par la famine.

Le secrétaire du dicastère a rappelé que le pape avait été un des premiers à souligner la gravité de la situation, le 17 juillet dernier, en indiquant la nécessité d’intervenir pour défendre et soutenir un population qui souffre tant.

Lors de la prière de l’Angélus, Benoît XVI avait exhorté à une « mobilisation internationale pour envoyer dans les plus brefs délais des secours à nos frères et sœurs déjà durement éprouvés, et parmi lesquels il y a beaucoup d’enfants ».

Sècheresse, conflit, exode

Dans son interview au quotidien du Vatican, Mgr Dal Toso explique que la situation dans la Corne de l’Afrique est conditionnée par une série de problématiques dont la sècheresse qui s’est transformée en famine, et le conflit en Somalie qui a provoqué l’exode de milliers de personnes.

Les pluies qui sont tombées en octobre et décembre 2010 ont été extrêmement faibles et irrégulières, et cela a aggravé la sècheresse dont souffre la région depuis deux ans, et qui a gravement compromis les récoltes et surtout les pâturages en Somalie, au Kenya, en Ethiopie et à Djibouti.

Mgr Dal Toso indique la nécessité de planifier des projets de développement « qui puissent garantir l’avenir des nouvelles générations » et éloigner pour toujours « le spectre de la faim dans le monde ».

La communauté internationale, ajoute-t-il, est en train d’agir, mais nous ne devons pas baisser la garde, surtout quand l’émotion provoquée par les médias sera retombée.

Plusieurs organisations catholiques comme Caritas Internationalis sont en train de mettre en place des programmes grâce à de grands apports financiers de plusieurs millions d’euros, pour améliorer la situation actuelle et notamment à long terme.