Fête de sainte Agnès : deux agneaux présentés à Benoît XVI

Leur laine servira aux pallium des nouveaux archevêques

Rome, (Zenit.org) | 1172 clics

Selon la tradition, deux agneaux bénis dans la matinée en la basilique Sainte-Agnès ont été présentés à Benoît XVI à l'occasion de la fête de sainte Agnès, ce 21 janvier, au Vatican. La laine de ces agneaux sera utilisée pour confectionner les pallium des nouveaux archevêques.

Le pallium est un ornement liturgique d'honneur et de juridiction que portent le pape et les archevêques métropolitains dans leurs églises et dans celles de leurs provinces. Il est constitué d'une bande de laine blanche de 5 centimètres de large, ornée de 6 croix de soie noire, symbole des plaies du Christ.

Chaque 29 juin, en la solennité des apôtres Pierre et Paul, le pape remet les pallium aux archevêques métropolitains, en signe de leur communion avec le Successeur de Pierre, mais aussi en signe de la sollicitude pastorale du bon pasteur qui porte la brebis sur ses épaules.

Traditionnellement, ces deux agneaux sont élevés par les religieuses de San Lorenzo in Panisperna et ils sont présentés au pape par les Chanoines réguliers du Latran qui desservent la basilique Sainte-Agnès-hors-les-Murs.

Lors de la cérémonie de bénédiction, les deux agneaux, couronnés, portent une cape. Pour l'un de couleur rouge, en mémoire du martyre de sainte Agnès, et pour l'autre de couleur blanche, en souvenir de sa virginité.

Ensuite, les agneaux sont remis aux religieuses du monastère bénédictin Sainte-Cécile du Trastevere, chargées de la confection des pallium.