Finances : un accord entre le Saint-Siège et l'Italie

Pour renforcer la lutte contre le blanchiment d'argent

Rome, (Zenit.org) | 541 clics

L’Autorité d’information financière (AIF) du Saint-Siège a signé le 26 juillet un protocole d’accord avec sa contrepartie italienne, l’Unité d’information financière (UIF) de la Banque d’Italie.

Selon un communiqué du Saint-Siège, le protocole a été parafé à Rome par le cardinal Attilio Nicora, Président de l’AIF, et par Monsieur  Claudio Clemente, Directeur de l’UIF.

Ce protocole d’accord formalise la coopération et l’échange d’informations financières entre les autorités compétentes des pays impliqués, pour lutter au niveau international contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

Le protocole signé a été rédigé sur la base du modèle préparé par l’Egmont Group, l'organisation mondiale des unités d'informations financières nationales.

« Le Saint-Siège et l’Etat de la Cité du Vatican prennent très au sérieux leurs responsabilités internationales en matière de lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme, et l’Italie représente pour nous une contrepartie particulièrement importante en ce sens », a déclaré le directeur de l’AIF, René Brülhart.

« La signature de ce protocole d’accord représente un clair engagement à renforcer nos relations bilatérales, en facilitant les efforts communs et la lutte contre le blanchiment », a-t-il estimé, émettant le souhait de « continuer à exercer notre travail avec les autorités italiennes de manière constructive et fructueuse ».

L’AIF est devenue membre d’Egmont Group durant ce mois de juillet (cf. Zenit du 3 juillet 2013), et ces derniers mois elle a souscrit des protocoles d’accord avec les agences d’information financière des Etats-Unis, Belgique, Espagne, Slovénie et Pays-Bas. D’autres pays devraient suivre dans le courant de l’année.

L’AIF est l’autorité compétente pour le Saint-Siège /l’Etat de la Cité du Vatican pour la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme. Elle a été instituée le 30 décembre 2010.

Traduction d’Océane Le Gall