Floride : La qualité de la vie ne s’exprime pas en termes d’efficacité

| 1306 clics

CITE DU VATICAN, Jeudi 24 février 2005 (ZENIT.org) – La qualité de la vie ne s’exprime pas en termes d’efficacité, rappelle le cardinal Renato Martino en citant le pape Jean-Paul II, à propos du cas d’une femme semi-inconsciente depuis des années, et dont le sort divise sa famille, en Floride.



Un juge de Floride a étendu à 48 heures – jusqu’à vendredi – les effets d’une ordonnance qui interdit de donner le feu vert pour débrancher les machines qui maintiennent en vie Mme Terri Schiavo, une femme dans le coma depuis plusieurs années.

Son mari voudrait qu’on la laisse s’éteindre tandis que ses parents s’y opposent.

La prolongation a été décidée une heure avant la limite précédemment fixée : le juge a ordonné que les machines soient maintenues en activité jusqu’à 17 heures, vendredi (23 h 00 à Rome), ce qui donne le temps aux parents de lancer un recours.

Nourrie de façon artificielle depuis plusieurs années, Mme Schiavo est pourtant en mesure de réagir à certaines stimulations extérieures.

Son mari, Michael Schiavo, représentant légal, voudrait supprimer la sonde gastrique, ce qui provoquerait la mort – de faim - de Terri Schiavo. I

Le cardinal Renato Raffaele Martino, président du Conseil pontifical Justice et Paix a réagi à ce cas, au micro de Radio Vatican en disant : « Si M. Schiavo réussissait légalement à provoquer la mort de sa femme, ce ne serait pas seulement tragique en soi, mais ce serait un pas grave vers l’approbation légale de l’euthanasie aux Etats-Unis. Etant donné le poids des décisions de justice dans ce pays, dans la formation du droit. Et je voudrais rappeler à ce propos ce que le Saint-Père a dit dernièrement à l’Académie pontificale pour la vie: la qualité de la vie ne doit pas être considérée en termes d’efficacité économique, de beauté ou de possibilité de jouir de la vie, mais elle consiste dans la dignité suprême de la créature faite à l’image et à la ressemblance de Dieu. Personne ne peut en être juge sinon Dieu lui-même ».