Fondation des bénédictins de Vallombeuse

Un thaumaturge italien

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 454 clics

Le martyrologe romain fait aujourd'hui mémoire de saint Jean Gualbert, abbé italien et fondateur (995-1073).

Le fondateur des bénédictins de Vallombreuse était né à Florence, et il a d’abord vécu une jeunesse dorée et dissolue. Or, un parent assassina son frère. Il jura de le venger et se mit à la recherche du coupable et le trouva. Mais celui-ce se jeta à ses pieds, et Jean Gualbert lui pardonna : ce pardon changea sa vie. Il avait dix-huit ans.

Une tradition rapporte qu’entrant dans une église, il aurait vu le Crucifié se pencher vers lui. En 1013, il entra au monastère bénédictin de San Miniato, aux environs de Florence.  Mais il chercha sa vocation ensuite chez les Camaldules, avant de se retirer, en 1030, dans un ermitage.

Des compagnons vinrent le rejoindre et avec eux il construisit un monastère, pour eux, il rédigea une règle. Les moines ne pouvaient pas quitter le monastère, seuls les frères coopérateurs se rendaient à l’extérieur pour subvenir aux besoins de la communauté.

Le fondateur mourut au cours d’une visite pastorale à Passignano, en Toscane également. De nombreux miracles eurent lieu sur sa tombe.