Fondation Populorum progressio : 103 projets examinés

Solidarité avec les populations indigènes, métisses et afro-américaines

| 991 clics

Anita Bourdin

ROME, mardi 24 juillet 2012 (ZENIT.org) – La Fondation vaticane Populorum progressio planche sur le financement de projets présentés en faveur des populations indigènes, métisses et afro-américaines d’Amérique latine et des Caraïbes, indique un communiqué du Vatican.

La réunion annuelle du conseil d’administration de la Fondation Popolorum Progressio, s’est ouverte ce 24 juillet en Colombie, à Bogota, et elle se conclura le 27 juillet.

Cette fondation a instituée par Jean-Paul II, en 1992, au sein du Conseil pontifical Cor unum, à l’occasion du 5ecentenaire de l’évangélisation de l’Amérique.

Le Conseil d’administration devra éxaminer la “durabilité” financière des 203 projets présentés en faveur de 19 pays. Ils sont en majorité par des pays comme le Brésil, la Colombie, le Pérou dont la population indigène interne soutenue par la Fondation est plus nombreuse.

L’objectif de cette rencontre “délocalisée” en Amérique latine est aussi de faire connaître ses activités aux Eglises locales.

Elle est accueillie dans les locaux du Centre de pastorale et de spiritualité de la Conférence épiscopale colombienne, à l’invitation de l’archevêque, Mgr Óscar Urbina Ortega.

Cette réunion est aussi une occasion de “dialogue” avec la Conférence épiscopale colombienne et le Conseil épiscopal latino-américain (CELAM).

Le Conseil d’administration doit aussi élire les nouveaux responsables au sommet de la Fondation.