France : 15 000 prêtres vivent leur célibat sacerdotal au service de l'Eglise

Mise au point des évêques après des reportages sur les « compagnes de prêtres »

| 2332 clics

ROME, Mardi 8 février 2011 (ZENIT.org) - « Chacun des 15 000 prêtres diocésains français - seul chiffre donné par la Conférence des évêques de France (CEF) - vit » le célibat sacerdotal « selon sa conscience au service de l'Eglise », indique un communiqué publié ce 8 février.

Des médias ont laissé entendre un pourcentage, prêté au Service National des Vocations, de 15% de prêtres vivant « maritalement » en France. Ce chiffre, sans aucun fondement ni enquête quantitative officielle, ne provient pas de ce service de l'épiscopat français », indique un communiqué des évêques.

« La Conférence des évêques de France dément cette source et dénonce cette médiatisation », indique aujourd'hui ce même communiqué de la conférence des évêques de France (CEF).

Les évêques de France insistent sur la liberté de cet engagement qui survient lors de l'ordination comme diacre qui précède l'ordination sacerdotale souvent d'au moins un an: « Le célibat sacerdotal fait partie des engagements mûrement réfléchis, pris par les prêtres dans l'Eglise catholique romaine au moment de leur ordination diaconale. Chacun des 15 000 prêtres diocésains français - seul chiffre donné par la CEF - vit cet état selon sa conscience au service de l'Eglise. »

Pourquoi l'Eglise catholique latine ne choisit-elle ses prêtres que parmi des hommes dont le charisme de célibat a été vérifié ? Le site de la conférence des évêques de France répond entre autres en renvoyant au modèle du Christ grand prêtre : « A l'image du Christ resté célibataire pour faire alliance avec tous les hommes, le prêtre renonce à aimer une personne en particulier pour être signe de l'amour de Dieu pour tous les hommes. Le Christ y fait allusion dans l'évangile : « il y a des personnes qui ont choisi de ne pas se marier à cause du Royaume des cieux ». »