France : 19 septembre, journée d’éveil au judaïsme,

Prendre conscience de l’importance du lien spirituel

| 1961 clics

ROME, Lundi 23 août 2010 (ZENIT.org) - Comme chaque année, une journée d'éveil au judaïsme est proposée aux paroisses catholiques et protestantes de France, rappelle le site de l'Amitié judéo-chrétienne (ajcf.fr).

Le dimanche 19 septembre 2010 a été choisi parce qu'il se trouve entre les fêtes du Nouvel An Juif (Rosh Hachannah, 9 septembre 2010) et du Grand Pardon (Yom Kippour, 18 septembre 2010).

Cette période des « fêtes juives d'automne » est particulièrement favorable pour permettre aux communautés chrétiennes de « prendre conscience de l'importance du lien spirituel unique qui unit juifs et chrétiens et pour les chrétiens de manifester à la communauté juive son amitié par sa prière, l'envoi d'une carte de vœux, geste toujours actuel dans la communauté juive », indique le P. Jean Dujardin, ancien directeur du Comité épiscopal pour les relations avec le judaïsme, membre du comité directeur de l'Amitié judéo-chrétienne de France.

Le thème retenu cette année est le psaume 113, 6-7 : « Il abaisse son regard vers le ciel et la terre, de la poussière il relève le faible ». Cette journée propose aux chrétiens de les aider à percevoir l'importance de la révélation du Premier Testament comme « Parole vivante » et à être plus attentifs « à la présence juive locale ».

En Italie la journée du judaïsme a été fixé par la conférence des évêques italiens au 17 janvier de chaque année, la veille de la grande semaine de prière pour l'unité des chrétiens. En France, cette journée a été inspirée par l'initiative de l'épiscopat italien.

Mais la date cette « journée d'éveil » est célébrée en France entre la fête de Rosh ha-Shanah et de Yom Kippour qui constituent « des moments exceptionnels dans la vie religieuse juive ».

Anita S. Bourdin