France : 710 candidats au sacerdoce

Statistiques, par Mgr Bouilleret

| 2346 clics

ROME, vendredi 10 février 2012 (ZENIT.org) – « Il y a aujourd’hui, en France, 710 candidats au ministère de prêtre diocésain. Ils étaient 732 l’an dernier. Le second cycle est en effet passé de 430 à 398 candidats » (Outre Mer, Mission de France et diocèse aux Armées réunis), indique Mgr Jean-Luc Bouilleret, évêque d’Amiens et président de la Commission des évêques de France « pour les ministres ordonnés et les laïcs en mission ecclésiale ».

« L ’encouragement des vocations, le soutien des séminaires demeure une priorité essentielle pour l’Eglise en France. Lors des dernières Journées Mondiales de la Jeunesse à Madrid, beaucoup de jeunes Français, étudiants et professionnels, ont signifié leur désir d’être accompagnés spirituellement, en vue de cette décision », précise l’évêque.

Il précise qu’en 2011, le nombre d’ordinations de prêtres diocésains a été de 106, ce qui représente « une hausse de 10% par rapport à 2010 et « le nombre de candidats en premier cycle a également augmenté » : 312 contre 302.

L’année de « fondation spirituelle » ou « Propédeutique » a eu un effet « positif » : 68% des nouveaux candidats en proviennent, 15% viennent directement du monde du travail.

Le groupe des « étudiants poursuivant leurs études profanes tout en recevant une première formation sacerdotale » (GFU) comprend 21 candidats.

Dans 9% des cas, ils sont de nationalité étrangère et seront incardinés dans des diocèses de France : 8% sont membres de communautés nouvelles (p. ex. Communauté de l’Emmanuel ou Néo-catéchuménat). La communauté Saint-Martin étant de droit Pontifical, ses membres sont aussi au service de l’Eglise Universelle : elle compte 60 séminaristes, avec 8 prêtres en 2011.

Par ailleurs, 82 candidats ont usé de la liberté de changer d’orientation durant leur séminaire en 2011 (102 en 2010), soit un taux normal de 11% : 78% ont opté pour le laïcat et 12% pour la vie consacrée.