France/Afghanistan: Le "Secours catholique" pour l´ouverture des frontières

Pour le respect et la protection de la population civile afghane

| 270 clics

CITE DU VATICAN, Jeudi 11 octobre 2001 (ZENIT.org - Le Secours Catholique (la "Caritas" française) réclame le respect et la protection de la population civile afghane et demande que les pays voisins de l´Afghanistan, soutenus par la communauté internationale, ouvrent leurs frontières aux réfugiés. Déjà opérationnelle sur le terrain, l´association française lance un appel aux dons pour faire face à l´urgence humanitaire.



Depuis le début du mois, une équipe composée de représentants du Secours Catholique, des Caritas autrichienne, allemande, britannique, hollandaise, irlandaise et américaine travaille aux côtés de Caritas Pakistan afin d´analyser la situation humanitaire dans la région.

Le réseau Caritas connaît le terrain et il s´apprête à mettre en place un programme d´aide d´urgence efficace, respectueux des populations. Mais le Secours Catholique s´inquiète des risques d´embrasement de la région si les bombardements se poursuivent: de nouvelles violence sont à craindre.

L´organisation française appelle au respect et à la protection de la population civile. Les personnes les plus démunies ne peuvent en effet pas payer leur passage clandestin des frontières ou leur déplacement jusqu´à des zones plus sûres.

Pour ce qui est du largage de nourriture aux populations afghanes, le Secours catholique le juge à la fois "inefficace" et "incontrôlable", mais reconnaît que c´est la seule solution en situation de crise.

Dans l´immédiat, l´association propose donc que les pays voisins de l´Afghanistan, soutenus par la communauté internationale, ouvrent leurs frontières pour assurer l´accès des réfugiés aux droits fondamentaux que sont la sécurité, des conditions de vie décente, et de la nourriture, avec la mise en place de nouveaux camps.

Sur le terrain, le Secours Catholique, la Caritas Pakistan et ses partenaires de la confédération Caritas, ont planifié différentes actions au Pakistan et en Afghanistan pour un budget de plus de 15 millions d´Euros (soit plus de 100 millions de francs).

Dans les camps déjà existants à Peshawar, Caritas Pakistan est prête à distribuer du matériel pour la construction de 1700 maisons de torchis avec latrines et salle d´eau pour les familles les plus vulnérables: femmes seules avec enfants, personnes âgées.

Du matériel et des médicaments seront fournis également à l´Hôpital Al Jehad dans le camp de Jalozai ainsi que des rations complémentaires pour les enfants dénutris dans les différents camps.

Dans les nouveaux camps qui doivent prochainement être créés par le Haut commissariat des Nations unies pour les Réfugiés (UNHCR), des actions similaires sont prévues.

En Afghanistan, la Caritas se prépare à soutenir ses partenaires locaux pour distribuer nourriture, couvertures et ustensiles aux personnes déplacées.

Mais pour prévenir les tensions entre communautés avec l´afflux de réfugiés, en même temps, le Secours Catholique poursuit son soutien à Caritas Pakistan, soit une aide quotidienne à 10.000 familles vulnérables pakistanaises à Quetta, et 3.000 à Peshawar.

Des actions de sensibilisation et de promotion du dialogue entre les différentes communautés et minorités sont également menées sur l´ensemble du territoire pakistanais afin de promouvoir la tolérance et l´harmonie sociale et prévenir tout débordement violent à l´encontre des minorités.

Pour financer l´ensemble de ces actions le Secours Catholique / Caritas France lance un appel aux dons: 106 rue du Bac - 75 007 Paris - CCP 737 G Paris - mention : "crise Afghane".