France: La fonction catéchétique et évangélisatrice de la liturgie

Jean-Paul II aux évêques de France

| 286 clics

CITE DU VATICAN, Vendredi 20 février 2004 (ZENIT.org) – La liturgie a une fonction "catéchétique et évangélisatrice", c’est une "voie de sainteté", rappelle Jean-Paul II aux évêques de France en visite ad limina : il cite la constitution conciliaire "Sacrosanctum concilium" sur la liturgie dont le 40e anniversaire a été marqué, en décembre dernier, par différents documents du pape et différents congrès à Rome et à Paris.



"Je souhaite aussi attirer votre attention sur la fonction catéchétique et évangélisatrice de la liturgie, qui doit être comprise comme une voie de sainteté, la force intérieure du dynamisme apostolique et du caractère missionnaire de l’Église (cf. Lettre apostolique Spiritus et sponsa pour le LXe anniversaire de la Constitution conciliaire Sacrosanctum Concilium, n. 6)".

"Le but de la catéchèse est en effet de pouvoir proclamer en Église la foi au Dieu unique: Père, Fils et Saint-Esprit et de renoncer «à servir tout autre absolu humain», formant ainsi l’être et l’agir de l’homme (cf. Directoire général pour la Catéchèse, nn. 82-83). De ce fait, il importe que les pasteurs prennent toujours davantage soin, avec la collaboration de laïcs, de la préparation des liturgies dominicales, dans une attention particulière au rite et à la beauté de la célébration/ En effet, toute la liturgie parle du mystère divin", insiste le pape.

Jean-Paul II évoque les catéchèses - très suivies par les jeunes - et les liturgies des JMJ de 1997, marquées par des célébrations - télévisées - de la veillée de baptêmes et de la messe finale particulièrement belles: "Dans la ligne des Journées mondiales de la Jeunesse de Paris, votre Conférence travaille avec bonheur sur le renouveau de la catéchèse, pour que l’annonce de la foi se recentre sans cesse sur l’expérience de la Vigile pascale, cœur du mystère chrétien, qui proclame la mort et la Résurrection du Sauveur, jusqu’à son retour dans la gloire. Dans leurs homélies, les prêtres auront soin d’enseigner aux fidèles les fondements doctrinaux et scripturaires de la foi. J’appelle de nouveau avec force tous les fidèles à enraciner leur expérience spirituelle et leur mission dans l’Eucharistie, autour de l’Évêque, ministre et garant de la communion dans l’Église diocésaine, car «là où est l’Évêque, là est l’Église» (S. Ignace d'Antioche, Lettre aux Smyrniotes 8, 2)".