France : le droit de vote, une « liberté durement acquise »

Les 1000 signes de Mgr Bernard Podvin

| 1090 clics

ROME, jeudi 19 avril 2012 (ZENIT.org) – Voter, un acte de liberté ! C’est l’interpellation de Mgr Podvin.

Les Français éliront en effet leur président lors des élections des 22 avril et 6 mai, pour un mandat de cinq ans.

Les évêques de France ont publié des critères pour aider les catholiques à se prononcer dans un document d’octobre 201 intitulé :  "Élections : un vote pour quelle société ?".

"Comme chrétiens, nous devons être confiants : les crises qui traversent les sociétés humaines peuvent être des occasions de renouveau et des expériences qui réorientent l'avenir. Elles ne doivent pas nous empêcher de viser toujours et en toutes circonstances le respect de la dignité de toute personne humaine, l'attention particulière aux plus faibles, le développement des coopérations avec d'autres pays, et la recherche de la justice et de la paix pour tous les peuples », ont-il déclaré. 

Dans ces « 1000 signes », le porte-parole de la Conférence épiscopale rappelle que voter est une « liberté durement acquise ».

Les 1000 signes de Mgr Bernard Podvin

Voter ? "À quoi bon!" disent les désabusés. L'air du temps leur donnerait-il raison? Une voix semble peser peu de choses sur le devenir d'une société, quand les assesseurs vident le contenu des urnes le soir du scrutin.

Pourtant, ton expression ne doit pas manquer à la recherche du bien commun !

Le niveau de la campagne est certes décevant. Mais, n'ajoute pas ton abstention à cette médiocrité ambiante. Ne gaspillons pas cette liberté durement acquise par nos aînés durant l'histoire !

Voix humble mais digne. Voix qui ne fasse aucune concession au relativisme éthique. Voix qui refuse qu'on dispose de la vie naissante et finissante. Voix qui s'oppose à la stigmatisation d'autrui. Voix qui ne soit pas rejet mais projet. Voix qui tire sa cohérence d'une conscience. Voix protectrice de la cohésion sociale. Voix attentive aux enjeux planétaires.

"Je suis comme un oiseau qui chante dans un buisson d'épines", disait déjà le Bienheureux Jean XXIII. Plus les épines seront nombreuses dans les événements du monde, plus ta voix importera !

Mgr Podvin

Porte-parole des évêques de France