France : le patriarche Grégorios III à Marseille

Appel à la paix au Moyen-Orient

Rome, (Zenit.org) | 518 clics

Le patriarche Gregorios III, patriarche grec melkite catholique d’Antioche et de tout l’Orient d’Alexandrie et de Jérusalem, était en visite à Marseille, 2 juin 2013. Il a notamment célébré une messe à Saint-Nicolas de Myre, la paroisse grecque melkite catholique de la ville, où il a lancé un appel à la paix : « Si on ne réussit pas le vrai dialogue en Orient dans une perspective de paix on ne le réussira jamais ailleurs ».

Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille et président de la Conférence épiscopale de France, Mgr Claude Bresollette vicaire du cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, ordinaire des catholiques orientaux résidents en France et représentant l’Œuvre d’Orient, Mgr Amin Chahine, représentant Mgr Nasser Gemayel, évêque maronite de l’éparchie de France, concélébraient avec lui.

Le consul général du Liban Madame Hala Keyrouz, le consul de Monaco Jean-Louis Jourdan et le consul honoraire de Syrie Monsieur Salamé, étaient également présent à la célébration.

Dans son sermon, le patriarche a salué l’église de Saint-Nicolas de Myre « symbole vivant de la présence grecque-melkite catholique en France… symbole vivant d’une Eglise qui respire de ses deux poumons comme le disait le bienheureux Jean-Paul II. »

Gregorios III a appelé instamment à prier et à prier sans cesse pour la paix et la réconciliation : « si pendant des décennies la solution de la crise palestinienne était la clef de la paix au Proche-Orient, cette clé se trouve aujourd’hui en Syrie. Il faut trouver le chemin de la paix en Syrie parce que cette paix est la clé de la convivialité, du savoir vivre ensemble et du dialogue islamo-chrétien. Un dialogue vécu au quotidien, lui-même chemin du dialogue islamo-chrétien au niveau mondial. Si on ne réussit pas le vrai dialogue en Orient dans une perspective de paix on ne le réussira jamais ailleurs. »

Au cours de sa visite, le patriarche a conféré l’archimandritat à Antoine Forget, curé de la paroisse, et décoré Farid Salem et Michel Raphaël de l’Ordre de la Sainte-Croix de Jérusalem.

Selon un communiqué du patriarcat, Farid Salem, originaire du Liban, est un des directeurs général délégué de la troisième compagnie mondiale du transport maritime la CMA-CGM. Il est reconnu pour « sa capacité de travail, sa droiture, son honnêteté », tel « un capitaine de bateau qui montrera l'exemple et affrontera le danger en première ligne sans se retrancher derrière les autres ».

Le docteur Mikhaël Raphaël, est originaire du village de Ras Baalbek, dans la région de la Békaa nord au Liban. Il vit aujourd’hui en France, comme cardiologue, trésorier de l'Association des cardiologues en France et trésorier de l’Association Saint Nicolas de Myre. Selon le témoignage de son épouse, leur double culture, franco-libanaise, « est la plus grande des richesses que Mikhaël aime partager » : elle « guide notre regard sur le monde, nos choix, les conseils et les réponses que nous donnons ».