France : les diocèses se mobilisent pour les Journées du Patrimoine

| 1552 clics

ROME, Jeudi 17 Septembre 2009 (ZENIT.org) - Si le Vatican a déjà annoncé sa participation aux Journées européennes du patrimoine, les diocèses français se sont mobilisés en nombre pour permettre l'accès aux chefs d'œuvre architecturaux de l'art chrétien.

La 26e édition des Journées européennes du patrimoine se déroulera les 19 et 20 septembre prochains sur le thème « un patrimoine accessible à tous ».

Le site Liturgie catholique recense les initiatives de certains diocèses français, comme dans le diocèse de Paris où en plus des visites, des expositions et la découverte de plus de 60 églises (dont une église orthodoxe et deux temples protestants et une église luthérienne) seront proposés au public.

A cette occasion, l'abbaye de Port-Royal des Champs, haut lieu de la réforme catholique et principal foyer de la pensée janséniste en France, organise des visites guidées pour les sourds et les malentendants.

A quelques mois de l'exposition du linceul de Turin en 2010, la basilique du Sacré-Cœur de Bourg-en-Bresse a choisi de proposer une exposition sur le linceul, sur le thème « Regards croisés de l'histoire, de la science et de la spiritualité ».

Parmi d'autres initiatives, au Puy-en-Velay, les confrères pénitents invitent à visiter la chapelle des pénitents et d'y admirer une toile de la Pietà, copie fidèle d'un tableau du grand peintre italien Annibal Carrache, probablement exécuté plus d'un siècle après l'original.

Des initiatives très diverses seront aussi proposés dans les diocèses de Fréjus-Toulon, Rouen, Amiens, Aire et Dax, Angers ou encore Strasbourg (cf Liturgie catholique ou Narthex), sans oublier Lyon ou Versailles.

Exposition sur les cathédrales au Palais Royal

Mais le Ministère de la Culture s'est aussi intéressé à l'art chrétien en lançant au Palais Royal, à Paris, une exposition intitulée « Les cathédrales en héritage : un défi pour les métiers du patrimoine ».

Dès le 18 septembre, cette grande exposition sur « les chantiers de restauration des cathédrales accueillera une série de photographies sur ces édifices exceptionnels et les savoir-faire qui leur permettent de traverser le temps », souligne le site Internet des Journées du Patrimoine.

« Admirer ces cathédrales, c'est aussi pouvoir apprécier les gestes qui les façonnent, les conservent et les valorisent. Architectes, maçons, tailleurs de pierres, peintres et sculpteurs restaurateurs, couvreurs, ferronniers, maîtres-verriers, doreurs : un ensemble de 13 corps de métiers différents et de nombreuses entreprises de restauration des monuments historiques sont engagés dans cette aventure mêlant tradition et innovation technique », affirment-il encore.

Le ministère veille aujourd'hui à l'entretien et à la restauration de 86 cathédrales, toutes propriétés de l'Etat.