France: les évêques d'Ile-de-France dénoncent des actes répétés d'antisémitisme

"De tels actes ne peuvent en aucun cas être justifiés par la situation internationale"

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 757 clics

"De tels actes ne peuvent en aucun cas être justifiés par la situation internationale", déclarent les sept évêques d'Ile-de-France (région parisienne) et l'évêque français aux armées, Mgr Luc Ravel, autour de l'archevêque de Paris, le cardinal André Vingt-Trois, devant des actes répétés d'antisémitisme: "Des synagogues ont été attaquées, des magasins appartenant à des personnes juives ont été saccagés, des slogans antisémites ont été proférés, chez nous, dans la région parisienne."

"Notre pays se doit d’être un exemple et de montrer qu’une coexistence entre les hommes est réalisable, quelles que soient leur culture, leur religion, leur origine", écrivent les évêques, invitant à "dépasser les peurs et les enfermements idéologiques" et appelant les croyants à prier pour la paix.

A.B.

Déclaration des évêques d’Ile-de-France

Des synagogues ont été attaquées, des magasins appartenant à des personnes juives ont été saccagés, des slogans antisémites ont été proférés, chez nous, dans la région parisienne.

Nous, évêques d’Ile-de-France, sommes choqués, comme l’immense majorité des Français. De tels actes ne peuvent en aucun cas être justifiés par la situation internationale. Nous demandons au gouvernement de tout faire pour maintenir l’ordre républicain.

Nous appelons les catholiques, mais aussi tous nos concitoyens, au respect mutuel, au dialogue, à la rencontre.

Face aux violences répandues dans le monde, au mépris de la sécurité à laquelle chacun a droit, et aux injustices dont tant de personnes sont victimes, notre pays se doit d’être un exemple et de montrer qu’une coexistence entre les hommes est réalisable, quelles que soient leur culture, leur religion, leur origine.

Nous croyons qu’il est toujours possible de dépasser les peurs et les enfermements idéologiques.

Nous invitons les croyants à prier pour la paix.

Lundi 21 juillet 2014

Cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris

Monseigneur Eric Aumonier, évêque de Versailles

Monseigneur Michel Aupetit, évêque de Nanterre

Monseigneur Pascal Delannoy, évêque de Saint-Denis

Monseigneur Michel Dubost, évêque d’Evry

Monseigneur Stanislas Lalanne, évêque de Pontoise

Monseigneur Jean-Yves Nahmias, évêque de Meaux

Monseigneur Luc Ravel, évêque aux Armées françaises

Monseigneur Michel Santier, évêque de Créteil