France : message aux musulmans pour l'Aïd el Adha

Occasion d'implorer Dieu en faveur de la paix dans le monde

| 1803 clics

ROME, jeudi 25 octobre 2012 (ZENIT.org) – Que la fête musulmane de l’Aïd el Adha, fêtée le 26 octobre, soit « l’occasion d’implorer Dieu, l’Unique, en faveur de la paix dans le monde, de la justice et de la dignité pour tous les hommes » : c’est le souhait de la Conférence des évêques de France et du Service pour les relations avec l’islam (SRI).

Mgr Michel Dubost, évêque d’Evry et président du Conseil pour les relations interreligieuses, et le P. Christophe Roucou, directeur du SRI, adressent en effet un message aux musulmans ce 25 octobre 2012, en l’honneur de l’Aïd el Adha, « Fête du sacrifice », qui commémore « le geste de soumission à Dieu d’Abraham, Ibrahim, père dans la foi des croyants ».

C'est une fête qui rappelle le passage biblique de "la ligature d'Isaac" (Genèse 22, 1-12).

Le message déplore le « contexte difficile » actuel, notamment la guerre civile en Syrie, l’occupation récente du chantier de la mosquée de Poitiers. Il appelle les concitoyens français à un « sursaut de fraternité ».

Message aux musulmans à l’occasion de l’Aïd el Adha:

Paris, le 25 octobre 2012

Chers amis musulmans,

Le vendredi 26 octobre 2012, vous célébrez la Fête du sacrifice, Aïd el Adha. Elle commémore le geste de soumission à Dieu d’Abraham, Ibrahim, père dans la foi des croyants juifs, chrétiens et musulmans, Fraternellement, au nom de l’Eglise catholique en France, nous  vous adressons nos meilleurs vœux.

Que cette fête soit l’occasion d’implorer Dieu, l’Unique, en faveur de la paix dans le monde, de la justice et de la dignité pour tous les hommes.

Cette fête se déroule pour vous dans un contexte difficile, marqué par la guerre civile en Syrie, par des tensions dans d’autres régions et par des comportements hostiles vis-à-vis de vous, dans notre pays, comme l’occupation récente du chantier de la mosquée de Poitiers. En septembre dernier, avec M. Moussaoui, nous engagions nos concitoyens, à un sursaut de fraternité. Cet appel reste d’actualité.

Pour les uns et les autres, cette fraternité s’enracine dans notre foi en Dieu et nous conduit au respect de tout être humain créé par Lui. C’est pourquoi nous prions Dieu, Seigneur des univers et Père miséricordieux de l’humanité entière, pour qu’Il convertisse nos cœurs et nous donne l’audace d’initiatives communes qui servent la compréhension mutuelle, le vivre ensemble, la justice et la paix.

Nous implorons Sa bénédiction sur vous et vos familles.

Bonne fête de l’Aïd el Adha,

Mgr Michel Dubost,

Evêque d’Evry, président du Conseil pour les relations interreligieuses

P. Christophe Roucou,

Directeur du Service national pour les Relations avec l'Islam, S.R.I.