France: Message œcuménique de Pâques 2001

La décennie "Les Églises contre la violence"

| 483 clics

ROME, Mercredi 11 avril 2001 (ZENIT.org) - Les Chrétiens de France unissent leur voix à l´occasion de Pâques, pour mettre en œuvre, dans la paix du Ressuscité, la décennie "Les Églises contre la violence". Avec le Christ, "la mort est vaincue, elle qui est l´aboutissement de toutes les violences" disent-ils dans un message commun.



Message commun
Le site de la conférence des évêques de France (cef) publie le Message de Pâques 2001 du Conseil des Eglises de France, signé par le pasteur Jean-Arnold de Clermont, président de la Fédération protestante de France, par le cardinal Louis-Marie Billé, archevêque de Lyon et président de la conférence des évêques de France, Mgr Jérémie, métropolite de France et président de la Conférence des évêques orthodoxes de France, à l´occasion de cette première Pâque du millénaire, où les calendriers se rencontrent.

L´expression de notre vocation profonde
"Les calendriers différents de nos Églises nous offrent, exceptionnellement, en cette année 2001, la joie, à nous les chrétiens, de recevoir à la même date cette première salutation du Christ ressuscité au matin de Pâques", constatent-ils. Nous ouvrons ainsi ensemble avec le Christ, le nouveau millénaire. Un signe? Plus qu´un signe, l´expression de notre vocation profonde ; nous laisser réconcilier nous-mêmes, au service de la paix et de la réconciliation de tous les humains, et être ensemble porteurs de la même Bonne Nouvelle : Christ est ressuscité! La mort est vaincue, elle qui est l´aboutissement de toutes les violences".

Lutte contre les violences aux formes multiples
Jean-Paul II parle, dans "Novo Millennio ineunte", de cette décennie des "Églises contre la violence", lancée par le Conseil oecuménique des Églises. Cette décennie, continue le message "invite les Églises à se convertir encore, à rejeter ce qui, en elles, fait violence à l´autre et à la fidélité requise pour leur témoignage. Elle les invite à soutenir la lutte contre les violences aux formes multiples : ces conflits d´intérêt qui tuent à travers le monde; ces fanatismes qui persécutent, ici les femmes, là des minorités, chrétiennes ou autres ; ces perversités et ces exploitations qui détruisent des enfants ; ces incohérences et ces avidités qui ravagent la nature ; tous ces actes qui portent atteinte à notre vivre-ensemble..."

Rien ne demeure impossible
Les générations nouvelles doivent apprendre la paix, souligne le message. "Alors que la première Pâque de ce siècle les réunit, nous invitons nos Églises à transmettre aux générations nouvelles le goût de la Paix et l´esprit du pardon qui réconcilient les diversités, qui font naître et renaître la vie. S´il faut pour cela y mettre le prix, les disciples du Ressuscité savent qu´ils ne sont pas plus grands que leur Maître. Avec lui, travaillant avec beaucoup d´autres, ils se tiennent dans l´espérance et croient que rien ne demeure impossible".