France : Mise en garde contre une initiative de confessions par téléphone

Cette démarche n’a aucunement l’aval de l’Eglise catholique en France

| 2002 clics

ROME, Mardi 23 Février 2010 (ZENIT.org) - Dans un communiqué mis en ligne sur le site Internet de plusieurs diocèses français, Mgr Bernard Podvin, porte-parole de la Conférence des évêques de France, met en garde les fidèles contre une initiative privée intitulée « Avec le fil du Seigneur, confessez-vous par téléphone ».

« Cette démarche n'a aucunement l'aval de l'Eglise catholique en France », précise le communiqué diffusé le 18 février.

« La solitude des personnes âgées et handicapées est un drame humain et spirituel », affirme Mgr Podvin, soulignant combien « la permanence d'accueil par téléphone est quelque chose de nécessaire et bénéfique ».

« De nombreux organismes religieux et non confessionnels y consacrent déjà un investissement remarquable ». « Les bénévoles et professionnels de l'écoute sont, plus que jamais, indispensables ».

Cependant, poursuit Mgr Podvin, il est « inadmissible d'entretenir la confusion sur la notion de ‘confession' ». « Pour le fidèle catholique, elle a un sens sacramentel qui requiert la présence effective d'un prêtre », rappelle-t-il. « La coïncidence du lancement de cette ligne, avec l'entrée en Carême, ne fait qu'accroître le malentendu ».

Les paroisses, les sanctuaires et aumôneries ont établi de nombreuses permanences d'accueil à ce sacrement de confession. « Tous nous souhaitons, évidemment, en cette année sacerdotale qu'il y ait davantage de prêtres pour être proches et disponibles des personnes à écouter », conclut le porte-parole de la Conférence des évêques de France.