France : « Ne jamais se relâcher pour dénoncer toute forme d’antisémitisme »

| 900 clics

CITE DU VATICAN, Jeudi 20 janvier 2005 (ZENIT.org) – A l’occasion du 60e anniversaire, le 27 janvier, de la libération du camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau, les présidents du Conseil d’Eglises chrétiennes en France lancent cet appel : « Nous demandons à toutes les Églises de ne jamais se relâcher pour dénoncer toute forme d’antisémitisme ».



Le Pasteur Jean-Arnold de Clermont, président de la Fédération protestante de France, Mgr Emmanuel, président de l’Assemblée des évêques orthodoxes de France et Mgr Jean-Pierre Ricard, archevêque de Bordeaux et président de la Conférence des évêques de France rappellent dans une déclaration conjointe (cf. www.cef.fr): « Soixante années se sont écoulées depuis la libération du camp d’Auschwitz Birkenau. Le Conseil d’Églises chrétiennes en France se souvient des six millions de victimes, hommes, femmes, enfants, vieillards assassinés en Europe uniquement parce qu’ils étaient juifs.

Ils soulignent : « La mémoire chrétienne ne peut effacer, ni la repentance des Églises faire oublier, ce que des peuples ont infligé au peuple juif. Les actes de résistance et la mémoire des Justes nous rappellent que la grandeur de l’homme est de savoir dire NON, à tout prix, devant l’inacceptable absolu ».

Mais il déplorent en même temps « qu’aujourd’hui, l’antisémitisme et le racisme malheureusement n’ont pas disparu ».

Ils lancent cet appel : « C’est pourquoi nous demandons à toutes les Églises de ne jamais se relâcher pour dénoncer toute forme d’antisémitisme, « quelles que soient ses origines, comme une attitude absolument inconciliable avec la foi chrétienne. L’antisémitisme est un péché à la fois contre Dieu et contre l’homme. » (Conseil œcuménique des Églises, Amsterdam, 1948). Restons vigilants ! ».

La Une du portail en ligne de la conférence des évêques de France souligne en effet que 28 chefs d'Etat participeront, le 27 janvier, aux cérémonies de l'ouverture du camp d'Auschwitz-Birkenau, en Pologne.

Le pape Jean-Paul II a nommé le cardinal Jean-Marie Lustiger pour diriger la délégation du Saint-Siège et le représenter. Mgr Gaston Poulain représente la Conférence des évêques de France au sein de la délégation française.