France: Pour « une liberté d'expression respectueuse du sacré »

L'Eglise condamne des violences survenues à Paris

| 2087 clics

ROME, vendredi 28 octobre 2011 (ZENIT.org) – "L'Eglise catholique en France condamne les violences perpétrées lors de récents spectacles » à Paris, déclare Mgr Bernard Podvin, porte-parole des évêques de France. Mais l’Eglise en même temps demande « une liberté d'expression respectueuse du sacré".

L'Eglise catholique , souligne Mgr Podvin, « n'est pas organisatrice de la manifestation du 29 octobre prochain ».

Le porte-parole des évêque rappelle que l’Eglise a choisi la voie du « dialogue entre la culture et la foi » et qu’elle « réagit quand c'est nécessaire, avec détermination, et toujours par moyens pacifiques. »

Ce que demandent les catholiques, c’est d’être « respectés » dans leur foi et une liberté d'expression qui se montre « respectueuse du sacré ».

Mgr Podvin ajoute en effet : « En l'occurrence, la Conférence des évêques de France a communiqué spécifiquement sur Golgota Picnic, après consultation de source sûre. Elle appelle à une liberté d'expression respectueuse du sacré. Elle appelle à un échange avec les élus, concernant cet enjeu. L'Eglise catholique en France n'est, ni intégriste, ni obscurantiste. Les catholiques aspirent, comme citoyens, à être respectés dans ce qui est le cœur de leur foi. »

Des tensions ont en effet eu lieu à Paris, autour d’une pièce de théâtre intitulée : "Sur le concept du visage du fils de Dieu", due à un Italien, Romeo Castellucci, et actuellement représentée au Théâtre de la Ville.

Des groupes intégristes chrétiens, qui jugent le spectacle blasphématoire, ont appelé à une « manifestation contre la christianophobie » demain, samedi 29 octobre à Paris.

Depuis la Première, le 20 octobre, des manifestants ont perturbé à plusieurs reprises la représentation, parfois violemment, provoquant l’arrivée de la police et des troupes télévisées.