France: première université d'été de la famille franciscaine

Des ressources pour faire face à des défis nouveaux

Rome, (Zenit.org) Christian Redier | 827 clics

La famille franciscaine de France lance sa première université d'été sur le thème: "La crise, les crises… un nouveau monde en train de naître ?", à Brive-la-Gaillarde, du 10 au 14 Juillet 2014, comme l'explique le Frère Nicolas Morin, OFM: il s'agit de donner des clefs pour comprendre les mutations, et de découvrir les ressources humaines pour faire face à des défis nouveaux.

Quelque quatre cents personnes sont attendues avec des intervenants comme Mgr Albert Rouet, archevêque émérite de Poitiers ; Frédérique Bedos, auteur de La petite fille à la balançoire ; Pierre Giorgini, recteur de l'Université catholique de Lille; Emmanuel Marchant, directeur de Danone Communities; Anne-Sophie Novel, économiste; Jérôme Vignon, président des Semaines sociales de France, et des dizaines d'acteurs de terrain.

Zenit - Qui organise cette Université d’été ?

Frère Nicolas Morin - Cette Université est portée par la Famille franciscaine - frères, sœurs et laïcs -, en partenariat, notamment, avec les Cahiers de Spiritualité Franciscaine et l’Enseignement catholique de la Corrèze.
  
Pourquoi une Université d’été ?
Nous connaissons une période de mutations qui bouleversent en profondeur tous les secteurs de notre vie. Des avancées technologiques qui pouvaient sembler de la science-fiction il y a encore 20 ans sont aujourd'hui des réalités, comme la notion "d'homme augmenté", par exemple. L'Université d'été veut donner aux participants des clés pour comprendre ces mutations mais aussi des repères pour agir concrètement, à partir de multiples expériences de terrains qui, nous le croyons, sont en train de façonner un monde nouveau.
  
Face à ces changements, le chrétien doit-il avoir peur ?
Non, car ce n’est pas la fin du monde, même si c’est la fin d’un monde. Certes, un monde disparaît mais on peut aussi se dire qu’un nouveau monde est en train de naître. Comme croyants, avec lucidité et espérance, nous voulons ouvrir les yeux sur cette réalité nouvelle, y réfléchir ensemble, chercher de nouveaux modes de vie plus respectueux de l’équilibre environnemental et humain.
  
Votre Université d’été s’adresse-t-elle uniquement aux chrétiens ?
Le pape François nous invite fortement à élargir nos horizons. Nous souhaitons entrer en dialogue avec tous ceux qui souhaitent réfléchir aux défis de notre époque et qui, déjà, apportent des réponses là où ils vivent. Aussi ce rendez-vous sera-t-il riche de la diversité de ses participants, chrétiens ou non, de toutes générations, aux expériences plurielles. Les familles d’ailleurs y seront les bienvenues - avec la mise en place d’animations spécifiques pour les enfants et les jeunes.
  
Peut-on parler d’une approche spécifiquement chrétienne ou franciscaine ?
Bien sûr ! Cette approche se caractérise d'abord par le foi en l'homme, en sa capacité de puiser en lui les ressources pour faire face à ces défis nouveaux. Personne n'a la solution tout seul. Nous devons chercher ensemble. Le chrétien croit que le monde et toutes les créatures lui sont confiés par Dieu, qu'ils sont en reflet de la bonté et de la beauté de Dieu. A nous de ne pas défigurer ce cadeau.
  
Concrètement, quel sera le déroulement d’une journée ?
Chaque matin, des invités nous aideront à mieux comprendre les mutations que nous connaissons. Ils témoigneront aussi des initiatives concrètes qu’ils prennent pour y répondre. L’après-midi, la parole sera donnée aux acteurs de terrains, qui nous feront découvrir leurs initiatives, locales, associatives, en entreprise, dans les domaines social, économique, religieux... et entreront en dialogue avec nous.
 Mais une Université d’été franciscaine, ce sont aussi des temps de convivialité : spectacles et fêtes auront leur place. Enfin, n’oublions pas la proposition d’un chemin spirituel par les frères franciscains de Brive. Nous pourrons partager leur prière matin et soir.
Le logement se fera sur trois sites, en chambres individuelles ou double, voire en chambrées pour les familles. Possibilité de dormir sous tente. Tous les repas se prendront aux Grottes de Saint Antoine. Le coût réel du rassemblement (pension complète, animation, intervenants, secrétariat) est de 260€. Nous vous proposons de participer selon vos moyens dans une fourchette de 210 € à 310 €. Enfants et jeunes : 80 €. Gratuit pour les moins de trois ans.

Comment s’inscrire ?
En nous contactant par courrier : Université d'été franciscaine 9 rue Marie Rose, 75014 Paris.Par téléphone : ++ 33 (0)1 45 40 73 51. Par courriel: contact@editions-franciscaines.com . Renseignement et inscription sur le site : www.cahiers-franciscains.com