France : rassemblement Familles Spirituelles 2013

Plus de 160 instituts religieux à Lourdes

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 1000 clics

Le IIe rassemblement Familles Spirituelles 2013 a réuni plus de 1200 participants, laïcs, prêtres, diacres et religieux et religieuses, à Lourdes, du 18 au 20 octobre 2013 sur le thème « Quand souffle l’Esprit ». Environ 160 instituts étaient représentés, des quatre coins de l’Hexagone.

« L’appartenance à une famille spirituelle est une force, un soutien réciproque, un enrichissement réel » car elle apporte « le soutien des frères et des sœurs, une lumière sur le chemin » de foi, a estimé Mgr Pontier.

La rencontre, organisée par la Conférence des religieux et religieuses de France (CORREF) qui fédère les congrégations, avait pour but de « relire le chemin parcouru, y contempler l’œuvre de Dieu, voir les évolutions, les questions », « approfondir les enjeux pour l’Église et la mission » et « discerner des repères pour avancer ».

Lors de la messe de clôture, Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille et président de la Conférence des évêques de France, a rendu grâce pour « l’expérience spirituelle et l’engagement missionnaire des fondateurs et des fondatrices des Instituts et congrégations religieuses, pour le développement des familles spirituelles qui nourrissent et soutiennent notre foi et notre vie chrétienne ».

Evoquant la parole du Christ « Le Fils de l’homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? » concluant l’Evangile (Luc 18,1-8), l’archevêque a répondu : « il est en notre pouvoir de faire tout ce qu’il nous est possible pour ne pas décevoir le Christ, pour apaiser la douleur de son interrogation ».

Pour répondre à cet appel, il a insisté sur le « soutien spirituel » : « Nous avons tous et ensemble à affronter ces ennemis qui en nous et autour de nous viennent affaiblir ou combattre notre vie de foi. Et nous nous soutenons dans le combat spirituel, dans l’avancée de nos vies spirituelles. Il me semble que vous trouvez dans votre appartenance à une famille spirituelle le soutien des frères et des sœurs, une lumière sur le chemin. L’appartenance à une famille spirituelle est une force, un soutien réciproque, un enrichissement réel. Vivez la à fond, avec beaucoup de charité et d’humilité. »

Mgr Pontier a également exhorté à « vivre pour le bien du corps entier » : « ces dons sont pour tout le corps et pour la mission du corps entier. Ces dons spirituels, ces charismes ont été donnés à l’Eglise, pour sa vie et sa mission ».

« Plus largement encore, nous l’avons dit, ils ont été donnés pour la vie du monde », a-t-il ajouté, invitant à « garder ce souci missionnaire » : « Vous n’êtes pas membres de ces familles pour votre seul confort spirituel personnel, mais pour être plus forts et « bien armés », pour reprendre le mot de Paul en vue de la mission aujourd’hui. Ne perdez jamais de vue cette exigence de la mission. »

Parmi les intervenants de ces journées : Soeur Suzanne David, Conseillère générale de la Congrégation de Saint-Gildas des bois, Mgr Jean-Louis Papin, évêque de Nancy et Toul, Frère Jean-Claude Lavigne, op, assistant du prieur provincial de la Province dominicaine de France, Sœur Joëlle Ferry, supérieure générale de la Xavière, père Jean-Pierre Longeat, président de l’Alliance Inter-monastère (AIM) et Mgr Pascal Roland, évêque de Belley-Ars.

Une telle initiative avait déjà eu lieu en 2007, à l’initiative de la Conférence des Supérieures majeures (CSM) et de la Conférence des supérieurs majeurs de France (CSMF).