France : Révision des lois de bioéthique devant le sénat en février 2004

| 890 clics

CITE DU VATICAN, Jeudi 8 janvier 2004 (ZENIT.org) – C'est en février prochain que le Sénat français examinera le projet de révision des lois de bioéthique, rappelle la revue de presse de la Fondation Jérôme Lejeune (www.genethique.org).



Le texte présente un revirement par rapport aux lois de 1994 qui interdisaient formellement toute recherche sur l'embryon.

Or, si la loi est votée en février, les scientifiques pourront travailler sur les cellules souches embryonnaires obtenues à partir des embryons surnuméraires qui ne font plus "l'objet d'un projet parental". Cette autorisation de recherche délivrée "à titre exceptionnel" pour une durée de cinq ans doit cependant respecter 2 conditions :"qu'elle soit susceptible de permettre des progrès thérapeutiques majeurs et de ne pouvoir être poursuivie par une méthode alternative d'efficacité comparable".

Les évêques européens ont dénoncé cette transgression en rappelant que "toute vie humaine commence dès sa conception et ne doit être violée quels que soient les éventuels bénéfices". Enfin, certains chercheurs s'inquiètent des complications potentielles liées à l'injection de ces cellules souches embryonnaires capables de déclencher des réactions de rejet ou de provoquer des tumeurs.

Source: Le Figaro (Catherine Petitnicolas) 05/12/03