France : Soutien aux malades du SIDA à l’église Saint-Eustache de Paris

Messe, soirée fraternelle et concert

| 1718 clics


ROME, Lundi 30 novembre 2009 (ZENIT.org) - Dans le cadre de la Journée internationale de la lutte contre le SIDA, le groupe « Sida Vie Spirituelle » animera la messe de 18h, demain, mardi 1er décembre, à Saint-Eustache de Paris (Métro Les Halles).  

Un concert des Chanteurs de Saint-Eustache dirigés par Lionel Cloarec aura lieu à 20 h 30 avec au programme le Requiem de Gabriel Fauré et le « Requiem pour tous ceux qui sont morts du SIDA » (Requiem in Memory of all those who died of AIDS) de Gareth Valentine (Places 30€, réd. 25€ - réservation 01 48 96 87 48 fnac - carrefour 0 892 68 36 22 (0.34€/mn) www.fnac.com). 

La paroisse Saint-Eustache dont le curé est le P. George Nicholson, oratorien, poursuit cette tradition de soutien des malades du SIDA et de leurs familles. 

Le groupe « Sida Vie Spirituelle » invite tous ceux « qui souhaitent faire mémoire de leurs proches, victimes du SIDA, à participer à cette célébration ». 

 Ce groupe - qui existe depuis 16 ans à Saint-Eustache - rassemble « des chrétiens qui ont été confrontés au SIDA, par l'expérience de l'accompagnement d'un proche ou par leur séropositivité ».  

Il propose, autour d'une religieuse de spiritualité ignacienne, une rencontre par mois pour cultiver sa vie spirituelle, à partir d'un échange d'expériences, d'un débat sur un texte, puis d'un dîner partagé.  

Le groupe se compose actuellement de douze personnes, de sexes, d'âges et d'itinéraires différents. Une rencontre est organisée chaque mois. 

 Dimanche, après l'angélus, Benoît XVI a encouragé les initiatives de l'Eglise en disant sa « pensée » et sa « prière » pour « toutes les personnes touchées par cette maladie, en particulier les enfants, les plus pauvres et ceux qui sont rejetés ». 

« L'Eglise ne cesse de se dépenser pour combattre le SIDA, à travers ses institutions et le personnel qui se dévoue », a ajouté Benoît XVI. 

Il a encouragé les chrétiens à s'engager en disant : « Je vous exhorte à donner votre contribution par la prière et l'attention concrète, afin que tous ceux qui sont affectés par le VIH expérimentent la présence du Seigneur qui donne le réconfort et l'espérance », a-t-il ajouté.  

 « Je souhaite enfin, qu'en multipliant et en coordonnant les efforts, on arrive à arrêter et à vaincre cette maladie ».