"François, déjà si proche", par Mgr Podvin

Les 1000 signes

Paris, (Zenit.org) Mgr Bernard Podvin | 1531 clics

FRANÇOIS, DÉJÀ SI PROCHE!

"La charge suprême fuit qui la cherche et cherche qui la fuit."  Notre cher Pape François incarne remarquablement cette maxime spirituelle. Son  élection a déjoué les plus doctes prévisions. Sa popularité est née dès le premier contact avec la foule . Grâce à l'humilité de Benoît XVI, François nous est donné. Venu de loin, et déjà si proche! Les défis de son pontificat sont immenses.

Mais premièrement, il reçoit  cette mission de plus grand que lui. Et secondement, il ne veut pas l'accomplir sans prédilection  envers les petits. Aux  funestes commentaires formulés, "fortuitement", sur le passé du Père Bergoglio,  répond avec ardeur l'argentin Nobel de la Paix Adolfo Perez Esquivel qui sait ce qu'est une dictature. Quant aux catégories microcosmiques, "conservateur" ou "progressiste" pour classer un Pontife, voici qu'elles sont d'un logiciel obsolète. François tisse en effet, en sa personne, à la fois le Nord et le Sud. C'est la grâce de ce Conclave.

Venu de l'émergence et de la vitalité, il n'ignore pas ce que sont  la crise, la sécularisation, les questions sociétales, la nouvelle religiosité... Quelle est donc la mission de  ce Pasteur ?  Paul VI la définissait ainsi  : "Conforter  ses frères ,  et les aider  à prendre les sentiers de la joie évangélique au cœur des réalités qui font leur vie". Prenons donc  route! Dieu veut, par son serviteur François, nous tenir en éveil.

Mgr Bernard Podvin.
   Porte-parole 
Conférence des évêques 
  de France.