Gabon : fête de la mission Sainte Anne du Fernan Vaz

Pèlerinage jubilaire international

| 1277 clics

Anne Kurian

ROME, jeudi 26 juillet 2012 (ZENIT.org) – Le Gabon fête sainte Anne par un grand pèlerinage national et international, rapporte le site de la Conférence épiscopale du Gabon.

Plusieurs centaines de catholiques et non catholiques, du Gabon mais aussi du Cameroun, de Guinée Equatoriale, du Bénin et de France, ont participé au pèlerinage jubilaire de la mission Sainte Anne du Fernan Vaz, qui s’est ouvert le 22 juillet 2012 et s’est terminé aujourd’hui, 26 juillet 2012, en la fête des saints Anne et Joachim.

La mission Sainte Anne du Fernan Vaz, qui fête ses 125 ans de fondation (1887), est une paroisse du diocèse de Port Gentil – créé en 2003. Elle est située au bord de la lagune du Fernan Vaz.

L’église Sainte-Anne a une histoire particulière : métallique, elle a été construite dans les ateliers de Gustave Eiffel en France, puis démontée, transportée jusqu’au Gabon et reconstruite. Elle a été offerte au Gabon par la mère du P. Bichet, fondateur de la mission.

Le site de Sainte Anne du Fernan Vaz a été érigé en lieu de pèlerinage national par Mgr Mathieu Madéga Lebouakehan, évêque du diocèse, il y a six ans.

Le pèlerinage s’est ouvert par une messe, présidée par le P. Benoit Diémé, recteur du grand séminaire international Daniel Brottier, entouré du P. André Marie Mboumba, curé de la paroisse Sainte-Anne, et du P. Frédéric Sodokpa, de la paroisse Saint Antoine de Padoue du diocèse de Cotonou au Bénin.

Mgr Mathieu Madega Lebouakhan, évêque de Port-Gentil et Mgr Patrick Nguema Edou, vicaire général de l’Archidiocèse de Libreville ont également participé au pèlerinage.

Lors de la messe d’ouverture, les pèlerins ont été invités à « s’accrocher au Seigneur car se retirer à Sainte Anne est un temps de rencontre personnelle et une expérience particulière avec le Christ».

Le site est réputé pour son calme, son harmonie avec la nature et sa beauté. C’est donc une « occasion de se ressourcer, et se rapprocher de Dieu », souligne le site officiel de l’Eglise catholique au Gabon. A tel point que l’équipe du site a signalé une pause dans son travail … délaissant les ordinateurs pour la Mission sainte Anne du Fernan Vaz.