Gendarmerie pontificale: Domenico Giani remplace Camillo Cibin

| 980 clics

ROME, Mardi 6 juin 2006 (ZENIT.org) – L’inspecteur général du corps de la Gendarmerie du Vatican, Domenico Giani, remplace une figure qualifiée d’historique par les observateurs au Vatican, Camillo Cibin, après 58 ans de service auprès des papes.



Il était là aux côtés de Jean-Paul II lors de l’attentat du 13 mai 1981 et l’a accompagné au cours de ses 104 voyages en dehors de l’Italie. Il faisait partie du petit comité qui veillait sur la sécurité du pape pendant ses vacances dans les Alpes à Lorenzago di Cadore ou dans le Val d’Aoste, à Introd.

Mais le Vénitien a été également responsable de la sécurité pendant le concile Vatican II! Et en 2005, Benoît XVI l’avait confirmé dans ses fonctions.

Domenico Giani, est lui aussi marié et a deux enfants. Il est originaire d’Arezzo, et a 44 ans.

Ancien officier de la Garde de Finance italienne, il était le bras droit de camillo Cibin depuis 1999, en tant que vice-inspecteur vicaire de la Gendarmerie. Il est titulaire d’une maîtrise en pédagogie.

Il a servi dans les organes de l’information et de la sécurité de la présidence du conseil des ministres italiens.

Il fait partie des fondateurs de la communauté de jeunes du Sacré Coeur, et de l’association: « Hirondelles, Citadelle de la paix », d’Arezzo.

Il a également été responsable des bénévoles de la « Miséricorde » d’Arezzo: une ancienne association italienne de secours d’urgence, souvent présente lors des grands rassemblements d’Eglise.

La Gendarmerie vaticane regroupe 130 hommes et a derrière elle 190 ans d’histoire.

C’est le pape Pie VII qui l’a fondée en 1816. Elle a été réformée par Paul VI en 1971.

En 2002, Jean-Paul II a décidé de donner la direction des services de sécurité et de protection civile de la Cité du Vatican à la Gendarmerie et aux Pompiers du Vatican.