Ghana : Hommage de Benoît XVI au défunt cardinal Peter Poreku Dery

Un cardinal engagé pour la formation des laïcs

| 1216 clics

ROME, Dimanche 9 mars 2008 (ZENIT.org) -  Le cardinal ghanéen Peter Poreku Dery, archevêque émérite de Tamale, s'est éteint le 6 mars à l'âge de 89 ans : Benoît XVI lui a rendu hommage pour sa « prédication de l'Evangile dans des conditions difficiles », son « amour de père », son « zèle » et sa « simplicité de cœur ».

Le pape a adressé deux télégrammes de condoléances à Mgr Gregory Ebo Kpiebaya, archevêque de Tamale, et à M. Alipo Poreku, frère du défunt cardinal.

Le pape salue également son « héritage lumineux de prière, d'humble obéissance à la volonté de Dieu et d'amour du prochain ».

Le cardinal Peter Poreku Dery était le quatrième enfant d'une famille qui en comptait dix et qui vivait dans la religion traditionnelle des Dagaaba.

Il avait embrassé le christianisme après avoir rencontré les Missionnaires d'Afrique, et devint, à 32 ans, le premier prêtre catholique de son ethnie.

Il avait ensuite été consacré évêque par le bienheureux pape Jean XXIII, en 1960, et, rappelle Radio Vatican, il fut le premier à introduire l'inculturation dans la liturgie de son diocèse : il composa lui-même des chants liturgiques accompagnés par des instruments traditionnels.

Radio Vatican souligne aussi qu'il se montra soucieux de la formation des laïcs : à Rome, il était membre du Conseil pontifical pour les Laïcs, et en Afrique, coordinateur du Conseil panafricain des Laïcs. Il avait aussi été responsable de l'Apostolat des Laïcs dans 9 régions d'Afrique, et il avait exercé deux mandats de président de la conférence épiscopale du Ghana.

Il fonda de nombreuses écoles, et promut ainsi l'instruction. Pour son engagement au service du développement intégral de la personne humaine, il reçut différents prix et des reconnaissances internationales.

Dans son pays, il devint aussi membre du Conseil d'Etat et du Conseil du Ghana pour le service de l'Education.

C'est en 2006 que Benoît XVI l'avait « créé » cardinal, non électeur : il avait dépassé 80 ans. Mais le pape saluait les services qu'il avait rendus à l'Eglise « avec une fidélité exemplaire et un dévouement admirable ».

Anita S. Bourdin