Grande-Bretagne: plaidoyer pour la liberté religieuse

Un rapport remis au gouvernement

Rome, (Zenit.org) | 361 clics

Un rapport de parlementaires a été présenté mercredi 26 juin 2013 au parlement de Londres, demandant au gouvernement britannique plus de mesures contre les violations de la liberté religieuse.

Le rapport du tout nouveau groupe parlementaire interpartis sur la « Liberté religieuse internationale et l’état de la liberté religieuse dans le monde » met en lumière la situation de millions de personnes qui souffrent de persécution ou de discrimination à cause de leur foi.

Ce rapport vise à renforcer les efforts entrepris pour que les peuples du monde entier soient libres de suivre leur conscience en matière de religion et valeurs.

Ecrit par des académiciens britanniques de renom, il se base sur des témoignages rapportés par des représentants des droits de l’homme et par des groupes d’inspiration religieuse, dont l’association Aide à l’Eglise en détresse (AED).

Le groupe parlementaire est présidé par la baronne Elizabeth Berridge et formé de membres de la Chambre des communes et de la Chambre des Lords. Il représente pratiquement tous les partis politiques.

Le rapport demande au gouvernement britannique « d’aider tous ceux qui souffrent à cause de leurs croyances religieuses, quels qu’ils soient » et pose une série de recommandations, dont la création d’« un point focal au niveau des ambassades sur la liberté religieuse ».

Elizabeth Berridge, présidente du Groupe, a déclaré : «  Il s’agit d’un droit humain fondamental : chaque ou chaque femme doit être en mesure de suivre ou de ne pas suivre une religion déterminée ».

« Nous avons hâte d’entendre la réponse du gouvernement  ces recommandations et de faire notre possible pour que celles-ci se réalisent », a-t-elle ajouté.

« Nous félicitons la baronne et son groupe pour leur excellent rapport qui affirme clairement la liberté religieuse comme un élément essentiel des doits de l’homme mais qui est largement ignoré dans tant de pays », a souligné John Pontifex, de l’AED.

Toutefois, a-t-il ajouté, « l’objectif fondamental du groupe est de convaincre le gouvernement de rendre à la liberté religieuse sa priorité et d’utiliser le poids international de la Grande-Bretagne pour faire pression sur d’autres pays afin d’arrêter la persécution non seulement contre les chrétiens mais contre tous les groupes religieux ».

Traduction Océane Le Gall