Guérie de la maladie de Parkinson par l’intercession de Jean-Paul II ?

Une enquête canonique ouverte

| 1009 clics

ROME, Mardi 31 janvier 2006 (ZENIT.org) – Une religieuse aurait été guérie de la maladie de Parkinson par l’intercession de Jean-Paul II, selon le postulateur de la cause du défunt pape, Mgr Slowomir Oder.



Responsable du portail http://www.vicariatusurbis.org/beatificazione ouvert en ligne en vue de la promotion de la cause de Jean-Paul II, Mgr Oder faisait état de 19.837 messages en quatre langues et contenant des témoignages sur des grâces reçues par l’intercession de Jean-Paul II.

Mgr Oder déclarait dimanche 29 janvier, au soir, au micro de « Radio Uno », dans l’émission “Oggiduemila” (“Aujourd’hui deux mille”) : « Je ne veux pas encore parler de miracle parce que c’est une chose trop exigeante. Mais cette personne a fait l’expérience d’une «intervention» alors que sa situation la rendait incapable d’agir et elle a été guérie d’une maladie qui était aussi tellement visible dans la dernière partie de la vie de Jean-Paul II ».

« Je suis ému, disait-il, en pensant que c’était la même maladie qui a détruit le Saint-Père et qui empêchait cette pauvre sœur de faire son travail (…). Pour moi, c’est un autre signe de la créativité de Dieu ».

Il annonçait comme « imminente » l’enquête canonique sur cette guérison qui serait survenue en France, en octobre 2005.

Il s’agirait d’une religieuse française « relativement jeune », a déclaré également le postulateur à l’agence Reuters.

La seule indication donnée par le postulateur est que la religieuse s’occupait de nouveaux-nés, ce qui a fait penser à une congrégation française spécifiquement au service de la vie naissante, un thème cher à Jean-Paul II.